Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Conseils du Pape aux Missionnaires de la Consolata

Le Pape et les membres des Instituts des Missionnaires de la Consolata, le 5 juin 2017. - ANSA

05/06/2017 12:35

(RV) «Ne vous fatiguez pas d’apporter du réconfort aux populations souvent frappées d’une grande pauvreté et d’une souffrance aigue». Le Pape a reçu ce lundi 5 juin, les branches féminine et masculine des Missionnaires de la Consolata, rassemblées à Rome pour leur chapitre général respectif. Il leur a donné quelques indications pour approfondir leur charisme, l’évangélisation des peuples, dans leurs différents pays de mission sur les continents africain et asiatique, mais aussi en Amérique latine et en Europe. Il leur recommande par exemple d'accorder une attention particulière au dialogue avec l’Islam, et à la promotion de la dignité de la femme.

Se laisser provoquer

Pour approfondir leur charisme, se projeter avec un nouvel élan dans l’œuvre d’évangélisation, et dans la perspective des urgences pastorales d’aujourd’hui et des nouvelles formes de pauvreté, le Pape leur a donné quelques pistes de réflexion ce lundi matin. 
Le Pape les invite à renouveler leur discernement, avec attention, concernant la situation des peuples au sein desquels ils accomplissent leur mission. «Ne vous fatiguez pas d’apporter du réconfort aux populations souvent frappées d’une grande pauvreté et d’une souffrance aigue». Le Pape les exhorte également à «se laisser continuellement provoquer par les réalités concrètes qu’ils rencontrent, et à chercher d’offrir de manière adéquate le témoignage de la charité que l’Esprit insuffle dans leur cœur».

L’histoire des Instituts a été marquée par des moments «de joie et de douleur, de lumière et d’ombre», rendue plus féconde par la Croix du Christ. François évoque les religieuses, religieux et prêtres qui ont «couronné» une vie de service missionnaire par le sacrifice de leur vie. «Que leur choix évangélique sans réserve illumine votre engagement missionnaire et soit un encouragement pour tous».

La vie religieuse, une redécouverte progressive de la miséricorde divine

Cette mission n’est pas facile, reconnaît le Pape qui invite à vivre la communion avec Dieu dans la perspective «toujours plus consciente» de la miséricorde dont chacun est l’objet de la part du Seigneur. «Il est plus important de se rendre compte combien on est aimé par Dieu, que de savoir combien nous l’aimons». Les actions, les efforts engagés sont la réponse à cet amour gratuit et miséricordieux du Seigneur, souligne le Pape. «Dans cette perspective, la vie religieuse peut devenir un itinéraire de redécouverte progressive de la miséricorde divine, facilitant l’imitation des vertus du Christ et de ses comportements riches d’humanité, pour ensuite en témoigner auprès de tous ceux que vous rencontrez dans votre service pastoral». Le Pape précise ce que «ce sera avant tout la ferveur apostolique qui soutiendra les communautés chrétiennes qui leur sont confiées».

Enfin, François leur suggère de privilégier certains points significatifs dans le cadre de leur service missionnaire : l’inculturation de l’Évangile, l’espace donné à la co-responsabilité des opérateurs pastoraux, le choix d’une présence simple et pauvre parmi les gens. Il faudra accorder une attention particulière au dialogue avec l’Islam, promouvoir la dignité de la femme, les valeurs de la famille et renforcer sa sensibilité pour les thèmes de la justice et de la paix.

Les instituts des Missionnaires de la Consolata comptent près de 800 prêtres et des centaines de religieuses dans le monde. Ils ont été fondé par le bienheureux Joseph Allamano au début du XX° siècle. (MD)

05/06/2017 12:35