Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Visite "Ad Limina" : le Pape reçoit les évêques du Panama

Les évêques panaméens lors de la présentation des JMJ 2019 au Panama, au terme des JMJ 2016 à Cracovie. - EPA

08/06/2017 16:50

(RV) Dans le cadre des traditionnelles visites ad limina organisées à Rome, en principe, tous les cinq ans, le Pape François a reçu ce jeudi matin 8 juin les évêques du Panama. Cette petite nation d'Amérique centrale se prépare à l'organisation des JMJ de 2019.

Le Pape et les évêques du Panama ont mené un dialogue informel dont le contenu n'a pas été communiqué, ces visites ne donnant plus lieu à un discours officiel du Pape.

Ce pays de quatre millions d'habitants, parmi lesquels près de 90% de catholiques, compte 11 diocèses. Il a connu une forte croissance économique depuis l'an 2000, grâce à la rétrocession du canal de Panama, qui lui a permis de tirer les bénéfices du commerce maritime, jusqu'alors sous contrôle des États-Unis. Le secteur des banques s'est aussi beaucoup développé, grâce à une fiscalité très avantageuse, qui est toutefois en cours de restructuration en raison de la pression internationale.

Ce développement n'a toutefois pas profité à l'ensemble de la population. La pauvreté touche encore 40% de la population, et l'enrichissement rapide de certains pose de nouveaux problèmes éthiques, avec notamment des phénomènes d'addiction aux jeux de hasard, qui sont devenus une vraie question de société. La stabilité des familles est aussi une préoccupation des évêques, ainsi que la prise en charge des migrants provenant de Cuba, pour lesquels le Panama est souvent une étape vers les États-Unis. Les questions environnementales jouent aussi un rôle important dans ce pays qui a conservé, à sa frontière avec la Colombie, l'un des territoires les plus sauvages au monde : la jungle du Darien.

Le Pape François avait créé en 2014 le premier cardinal de l'histoire du Panama en la personne de l'évêque de David, Mgr Jose Luis Lacunza Maestrojuan. Actuel président de la conférence épiscopale, ce cardinal panaméen avait notamment participé à une médiation avec des indiens dont le territoire était menacé par un projet d'extraction minière. Son travail auprès des deux parties avait mené à la signature d'un accord de paix.

(CV)

 

08/06/2017 16:50