Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Législatives en France : une large majorité en vue pour le président Macron, mais une abstention record

Le président Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse à l'Élysée, le 12 juin 2017. - REUTERS

12/06/2017 18:24

(RV) Entretien - En France, c’est un raz de marée pour la République en Marche : avec 32% des suffrages au premier tour des élections législatives ce dimanche 11 juin. Les projections donnent au parti du président Macron au moins 400 députés sur 577 dans la prochaine Assemblée.

Le Front National, comme la France Insoumise sont loin de leur résultat à la présidentielle avec 13 et 11%. Ce premier tour a aussi consacré la déroute pour le Parti Socialiste. 100 députés sortant ont été éliminés, dont l’ancien candidat à la présidentielle Benoît Hamon. La 2e force du pays est incarnée par les Républicains avec plus de 21% des voix. Leur chef François Baroin a appelé au sursaut avant le second tour.

Une assemblée qui découvrira son nouveau visage après le second tour, le 18 juin prochain, en espérant que les électeurs se déplacent car moins d’un électeur sur deux s’est rendu aux urnes. Avec 51,29%, jamais l’abstention n’avait été aussi forte à un scrutin législatif dans l’histoire de la Ve République. Comment expliquer qu’autant de Français aient boudé ces élections ? L’éclairage de Thomas Vitiello, chercheur au Cevipof, le centre de recherche sur la vie politique française à Sciences-Po Paris

(CV-OB)

12/06/2017 18:24