Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Mgr Sleiman: en Irak, «l’après-Daech aussi est préoccupant»

Pour l'archevêque latin de Bagdad Mgr Jean-Benjamin Sleiman, «le problème est un problème de confiance» en Irak.

12/06/2017 08:01

(RV) Entretien – L'étau se resserre autour de l’État islamique à Mossoul. Les forces irakiennes ont annoncé samedi 10 juin 2017 avoir repris le quartier de al-Zanjali, dans l’ouest de la ville. Les djihadistes seraient désormais confinés à trois zones: la vieille ville essentiellement et les quartiers d’al-Shifa et de Bab al-Sinjar.

Acculés par les bombardements de la coalition internationale et sur le point d’être chassés de leur dernier bastion dans le pays, les islamistes opposent une résistance farouche, n’hésitant pas à s’en prendre aux civils qui essaient de fuir le chaos des combats. Plus de 231 d’entre eux auraient été tués par l’État islamique depuis le 26 mai dénonce le Haut-commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, qui évoque des «crimes de guerre».

Reconstruction matérielle et dialogue entre communautés

Les combats se poursuivent également dans les villes et villages alentours. Au sud, une offensive de l’État islamique sur la ville sunnite de Shirqat aurait fait 38 morts samedi, dont des civils et des militaires. 24 djihadistes auraient été tués selon les forces de sécurité. À l’ouest, des milices chiites soutenues par l’Iran ont affirmé avoir repris le contrôle de routes d’approvisionnement djihadistes près de la frontière syrienne.

Si le sort des djihadistes semble scellé et la libération de Mossoul assurée à terme, les interrogations sur le futur du pays et de «l’après-Daech» préoccupent nombre d’Irakiens. Comment envisager la reconstruction matérielle des villes et des villages détruits par Daech et le retour des habitants? Comment restaurer une confiance perdue et rétablir le dialogue entre communautés, et avec l’État? Ce sont autant de questions cruciales que Manuella Affejee a posées à Mgr Jean-Benjamin Sleiman, archevêque latin de Bagdad. Il était ces jours-ci à Rome, à l’occasion de l’assemblée plénière du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, dont il fait partie.

(SBL-MA)

12/06/2017 08:01