Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Des reliques de Don Bosco retrouvées deux semaines après leur vol

Les reliques de Don Bosco ont été retrouvée jeudi 15 juin 2017, deux semaines après avoir été dérobées dans une Basilique salésienne du Piémont. - ANSA

16/06/2017 08:19

(RV) Les gendarmes italiens ont retrouvé jeudi 15 juin 2017 les reliques de Don Bosco, volées le 2 juin dans la Basilique salésienne de Castelnuovo Don Bosco (ville native du saint piémontais renommée en son honneur). L’urne, qui contient  des restes du cerveau du saint italien, avaient été cachée à l’intérieur d’une théière en cuivre placée dans une armoire de cuisine par l’auteur du vol, un homme de 42 ans déjà connu des services de polices.

Il a été arrêté dans la matinée de jeudi à son domicile de Pignerol, à 30 km au sud de Turin, par les gendarmes de la province d’Asti. Il avait été identifié par la police scientifique de Parme grâce aux empreintes digitales laissées sur le lieu du vol, ainsi qu’aux images du système de vidéosurveillance de la basilique.

Après avoir reconnu sa responsabilité, l’homme a été conduit à la prison d’Asti. D’après les premiers éléments de l’enquête, il n’aurait pas agi pour demander une rançon ou pour revendre la relique à des collectionneurs mais parce qu’il pensait le reliquaire constitué d’or massif.  L’urne a été retrouvée en parfait état, avec les scellés sur l’ampoule.

«Grande joie» de l’archevêque de Turin, «soulagement» des Salésiens

L’archevêque de Turin Mgr Cesare Nosiglia a fait part de sa «grande joie» et de sa «reconnaissance au Seigneur» suite à ce dénouement heureux. «J’étais certain que nous arriverions à ce résultat parce que la figure du saint des jeunes est tellement aimée et honorée à travers le monde que personne, pas même un voleur ou un brigand, n’aurait pu résister à la prière unanime et aux condamnations de qui a appris la nouvelle et a prié pour que la relique soit récupérée le plus rapidement possible.»

Remerciant les forces de l’ordre, Mgr Nosiglia a souhaité que saint Jean Bosco pardonne au voleur et lui insuffle «le repentir nécessaire pour retrouver paix et sérénité du cœur ainsi que la volonté de ne plus commettre de tels geste».

C’est «un soulagement pour les Salésiens, pour l’Église de Turin et pour les nombreux amis de Don Bosco répandus à travers le monde, qui ont largement montré leur proximité», a réagi Don Enrico Stasi, l’inspecteur des Salésiens du Piémont de de la Vallée d'Aoste. Il a lui aussi remercié les magistrats, les gendarmes, et tous ceux «qui ont contribué à l’issue positive de ce fâcheux événement».

(SBL, avec agences)

16/06/2017 08:19