Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Famine au Soudan du Sud: la période des semis menacée

Des femmes se partagent l'aide alimentaire dans l'État de l'Unité, au nord du Soudan du Sud, une région touchée par la famine. - AFP

17/06/2017 06:48

(RV) Entretien – Une guerre civile qui n’en finit pas, une pénurie alimentaire extrême: la situation du Soudan du Sud reste préoccupante. Les rebelles sud-soudanais ont revendiqué vendredi 9 juin 2017 une embuscade qui a fait au moins 15 morts selon le gouvernement ; plus de 40 victimes, dont des civils, d’après les assaillants.

Depuis le début de la guerre civile en 2013, deux ans après l’indépendance du pays, les combats ont fait des dizaines de milliers de morts et de nombreux déplacés (dont près de 2 millions à l’étranger). Ils compliquent également l’action des ONG pourtant rendue essentielle par la sécheresse qui touche le pays, ainsi que l’ensemble de la corne de l’Afrique.

Selon la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, 5,5 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire sévère, c’est-à-dire qu'elles ont des difficultés à trouver de quoi se nourrir. L’état de famine a même été déclaré dans certaines zones du pays et notamment en son centre, particulièrement touché par les combats. 90.000 Sud-Soudanais risquent donc de mourir de faim.

Pierre Vauthier, le représentant adjoint de la FAO au Soudan du Sud, appelle au micro de Samuel Bleynie à la fin des combats pour assurer la sécurité alimentaire, à court comme à long terme, à l'approche de la période des semis.

Lors de sa visite à la paroisse anglicane de Rome, le 26 février dernier, le Pape François avait évoqué un voyage commun avec le primat anglican Justin Welby au Soudan du Sud. Mais les conditions de sécurité ne permettent pas pour le moment d’organiser un tel déplacement, un temps envisagé pour l’été prochain. «Le voyage du pape au Soudan du Sud n’aura pas lieu en 2017», a déclaré Greg Burke, le directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, fin mai.

À l'issue de l'audience générale le 22 février dernier, le Pape avait lancé un appel à «rendre concrètes les aides alimentaires» au Soudan du Sud. Début juin, Mgr Douglas Crosby, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada, s’est joint à d’autre responsables religieux pour lancer une campagne nationale en faveur du Soudan du Sud mais aussi du Yémen, du Nigéria et de la Somalie, touchés par une pénurie alimentaire. Ils appellent à prier, donner, s’informer et parler de la crise qui touche ces quatre pays.

(SBL-…)

17/06/2017 06:48