Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Le Pape François prie pour les victimes de l'incendie au Portugal

Les flammes ont ravagé la région de Lieria dans le centre du Portugal. - AFP

18/06/2017 13:39

(RV) Le Pape François, à l’issue de l’angélus ce dimanche 18 juin 2017 a tenu à saluer la population portugaise de la région de Leiria, au centre du Portugal, frappée par un gigantesque incendie ces dernières heures. «J’exprime ma proximité au cher peuple portugais pour l’incendie dévastateur qui frappe les forêts aux alentours de Pedrogao Grande, faisant de nombreuses victimes et blessés» a dit le Pape avant de demander aux fidèles de prier en silence. 

Dans la jounrée de dimanche, le bilan de ce spectaculaire incendie ne cessait d'augmenter. Il était à la mi-journée de 62 morts et des dizaines de blessés, plusieurs personnes se sont retrouvées prises au piège dans leur véhicule.

Le Saint-Père a par ailleurs rappelé la prochaine journée mondiale du réfugié qui se tiendra le 20 juin prochain, et qui aura pour thème «Avec les réfugiés. Aujourd’hui plus que jamais nous devons être du côté des réfugiés». «L’attention concrète va aux femmes, aux hommes et aux enfants qui fuient les conflits, les violences et les persécutions» a déclaré le Pape. «Rappelons-nous aussi dans la prière combien d’entre eux ont perdu la vie en mer ou dans d’éreintants voyages terrestres» a-til confié. Leurs histoires de douleur et d’espérance peuvent devenir des opportunités de rencontre fraternelle et de vraie connaissance réciproque. En effet, a poursuivi François, «la rencontre personnelle avec les réfugiés dissipe les peurs et les idéologies déformées, et devient un facteur de croissance humaine, capable de faire de la place aux sentiments d’ouverture et à la construction de ponts».

Le Pape a enfin tenu à saluer les représentants de la République Centrafricaine et des Nations Unies qui sont présents ces jours-ci à Rome pour des discussions de paix sous l’égide des Nations-Unies. «Je garde dans le cœur la visite que j’ai faite en novembre 2015 dans ce pays, a assuré le pape, et je souhaite qu’avec l’aide de Dieu et la bonne volonté de tous, le processus de paix, condition nécessaire pour le développement, soit pleinement relancé et renforcé». (OB)

18/06/2017 13:39