Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

L'excomunication pour corruption et association mafieuse à l'étude

Le cardinal Turkson, préfet du dicastère pour le service du développement humain intégral. - ANSA

18/06/2017 13:54

(RV) Le 15 juin dernier s'est tenu au Vatican le premier sommet international contre la corruption, une initiative qui était organisée par le dicastère pour le service du développement humain intégral, au sein de l’Académie pontificale des sciences sociales dans les jardins du Vatican. Le communiqué final publié à l'issue de la rencontre, rappelle la présence d'une cinquantaine de personnes parmi lesquelles des juges anti-mafia, des membres des Nations Unies, d'ONG de journalistes mais aussi de victimes de la corruption.

La lutte contre la corruption et les mafiasa n'est pas seulement une question de légalité, mais de civilté, rappelle aussi le communiqué. «Nous avons pensé cette rencontre pour faire front à un phénomène qui piétine la dignité humaine» a rappelé le cardinal Peter Turkson, préfet du dicastère pour le service du développement humain intégral. Mgr Silvano Tomasi, ancien représentant du Saint-Siège auprès des Nations Unies à Genève, également membre du dicastère a pour sa part expliqué que ce sommet avait pour objectif de «sensibiliser l'opinion publique, identifier les mesures concrètes qui peuvent aider à la mise en place de politique et de législations qui préviennent la corruption, qui comme un ver, s'inflitre dans les processus de développement des pays pauvres ou riches et ruine les relations entre les institutions et les personnes». 

Un texte est en préparation suite à cette rencontre, afin de donner des lignes directrices pour les futures initiatives. Parmis les propositions de ce texte figure, au niveau de la doctrine juridique de l'Eglise, la question de l'excomunication pour corruption et association mafieuse. (OB) 

18/06/2017 13:54