Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

L'Ouganda, modèle d'accueil de réfugiés délaissé par les pays riches

L'Ouganda accueille 900.000 migrants sud-soudanais. Ici, un camp de réfugiés à Lamwo, à la frontière entre les deux pays. - REUTERS

19/06/2017 13:01

(RV) Entretien - Alors que se poursuit la guerre civile au Soudan du Sud, Amnesty International lance un nouveau cri d’alarme concernant près d’un million de réfugiés. Dans un rapport publié ce lundi 19 juin 2017, l’ONG de défense des droits de l'homme dénonce les promesses non tenues des pays riches de financer l’aide aux réfugiés.

Plus de 900.000 civils ont notamment fui le conflit sud soudanais pour trouver refuge en Ouganda mais en raison du manque de financement, nombre d'entre eux n’ont pas accès aux services élémentaires – nourriture, eau et abri notamment. Les 22 et 23 juin, Kampala organise, avec les Nations Unies, une conférence des donateurs pour ne pas oublier ces réfugiés. Olivier Bonnel a interrogé Jean-François Dubost, le responsable du programme de protection des populations à Amnesty France.

D'après l'Osservatore Romano, le Conseil des églises du Soudan du Sud a demandé la «cessation imédiate des hostilités et la suspension des atrocités commises dans la plus jeune nation du monde». L'organisme aurait aussi invité la communauté internationale «à parler d'une manière claire» pour pouvoir atteindre le plus rapidement possible une solution pacifique à ce qui est certainement l'un des conflits les plus atroces en cours dans le monde.

(SBL-OB)

19/06/2017 13:01