Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Joie des Églises chilienne et péruvienne à l'annonce de la venue du Pape

Le cardinal Ricardo Ezzati, archevêque de Santiago, a fait part de sa joie d'accueillir le Pape François dans sa ville en 2018. - AFP

20/06/2017 14:39

(RV) Entretien - Le Pape François effectuera un voyage apostolique au Chili et au Pérou en janvier 2018, a annoncé lundi 19 juin 2017 la salle de presse du Saint-Siège. «Une très belle nouvelle qui nous remplit de joie», a commenté Mgr Ivo Scapolo, le nonce apostolique au Chili. «Dés maintenant, a poursuivi le nonce, c'est une occasion pour nous tous de renouveler notre engagement pour renforcer la communion affective avec le Saint-Père.»

Mgr Santiago Silva, président de la Conférence épiscopale chilienne, a lui aussi réagi. «Grâce à Dieu, nous recevrons avec le cœur très ouvert, avec beaucoup d'affection le Pasteur. Le Pape vient nous confirmer dans notre foi, dans ce que nous sommes en train de vivre en tant qu'Église, dans l'engagement à former une société encore plus accueillante», a-t-il déclaré. Il a évoqué l'exigence de «cheminer», «encore plus avec l'aide du Pape, en faisant connaître son message, qui est un message de communion, de miséricorde, d'attention aux plus faibles».

Le cardinal Ricardo Ezzati, archevêque de Santiago, a lui fait part de sa «très grande joie que le Pape vienne nous visiter au Chili, et particulièrement à Santiago, où une part significative de la population chilienne vit, travaille, construit la paix, la justice».

Réactions péruviennes

Au Pérou aussi, cette annonce a été accueillie avec beaucoup de joie. Mgr Miguel Cabrejos Vidarte, archevêque de Trujillo, que visitera le Pape, et premier vice-président de la Conférence épiscopale péruvienne, a expliqué que le Pape s'y rendra car cette ville fut très touchées par les inondations de mars 2017. Selon lui, si le Saint-Père a également choisi de se rendre à Puerto Maldonado, c'est parce qu'elle symbolise les peuples originaires et de l'Amazonie.

«Nous le remercions déjà, prions pour lui et j'ose simplement ajouté qu'ìil vient en pélerin de paix, de justice, d'unité», a commenté le cardinal Juan Luis Cipriani, archevêque de Lima, à propos du Pape. «Je pense que c'est une excellente occasion pour que toute la famille péruvienne, unie, cherche le meilleur, sachant que le Pape apporte ce message de réconciliation, de l'esprit missionnaire, de l'Église ouverte à tous», a-t-il poursuivi, prédisant un «avant» et un «après» cette visite pour l'histoire du pays.

Le père Jean Dumont vit au Pérou depuis une quarantaine d’années. Il s’y occupe notamment des drogués et des prisonniers. Pour lui, l’annonce du voyage de François dans le pays est une vraie joie remplie d’attentes, comme il le confie à Sarah Bakaloglou.

(SBL-SB)

20/06/2017 14:39