Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

S.B Joseph Absi est le nouveau patriarche melkite

S.B Joseph Absi, nouveau patriarche melkite. - RV

22/06/2017 13:08

(RV)  Les évêques melkites, réunis en Synode, ont élu le mercredi 21 juin leur nouveau patriarche. Il s'agit de Sa Béatitude Joseph Absi, jusqu'alors vicaire patriarcal à Damas. Âgé de 71 ans, originaire de Damas, ce musicologue de formation, succède au patriarche Grégoire III Laham, dont la démission avait été acceptée le 6 mai dernier par le pape François.

Depuis le 6 mai jusqu’à ce jour, l'Eglise grecque-melkite, était administrée par Mgr Jean-Clément Jeanbart (74 ans), archevêque d'Alep et doyen du Synode.

Sa Béatitude Joseph Absi est né à Damas le 20 juin 1946. Il est entré dans la Société des Missionnaires de St-Paul, où il avait été ordonné prêtre le 6 mai 1973. Après avoir terminé ses études de philosophie et de théologie au Séminaire majeur de Saint Paul à Harissa (Liban), il a obtenu la licence de philosophie à l'Université libanaise, la licente en théologie à l'Institut Saint-Paul de Harissa, et le Doctorat en Sciences musicales et en hymnographie byzantine à l'Université du Saint-Esprit de Kaslik, toujous au Liban.

Il a été professeur de philosophie à l'Institut Saint-Paul, professeur de grec et de musicologie à l'université du Saint-Esprit de Kaslik. Il a aussi été supérieur général de son institut religieux.

Depuis le 15 juillet 2001, il était archevêque titulaire de Tarse des Grecs melkites, à la Curie patriarcale de Damas.

L’Église grecque-catholique melkite, dont le siège est à Damas (Syrie), est une Église de rite byzantin unie à Rome depuis le XVIIIe siècle. Elle rassemble 1,3 million de fidèles, principalement en Syrie, au Liban, en Terre Sainte et dans les pays de la diaspora, notamment aux États-Unis. 

Comme il est de coutume, au lendemain des élection de patriarches d'Églises orientales en communion avec Rome, le Pape François lui a accordé la "communion ecclésiastique", dans une lettre en français rendue publique ce jeudi 22 juin.

En voici le texte complet:

«À Sa Béatitude Youssef

Patriarche d’Antioche des Gréco-melkites

C’est avec une grande joie que j’ai reçu la lettre par laquelle vous m’avez informé de votre élection comme Patriarche d’Antioche des Gréco-melkites, par le Synode des Évêques, en me demandant l’Ecclesiastica Communio.

Je tiens à vous féliciter et à vous assurer dès maintenant de ma prière afin que le Christ, Bon Pasteur, vous soutienne dans l’accomplissement de la mission qu’il vous a confiée et pour le service qui vous est demandé.

L’élection de Votre Béatitude survient dans une situation délicate pour la vénérable Église gréco-melkite et à un moment où bien des communautés chrétiennes du Moyen-Orient sont appelées à témoigner de façon spéciale de leur foi dans le Christ mort et ressuscité. En ce temps particulièrement difficile, les Pasteurs sont appelés à manifester communion, unité, proximité, solidarité et transparence devant le peuple de Dieu qui souffre.

Je suis certain que Votre Béatitude, dans une fraternelle harmonie avec tous les Pères du Synode, saura, en toute sagesse évangélique, être non seulement ‘‘Pater et Caput’’ au service des fidèles de l’Église gréco-melkite, mais aussi un témoin fidèle et authentique du Ressuscité.

C’est pourquoi, Béatitude, en tant que successeur de Pierre appelé par Jésus à conserver dans l’unité son unique Église, je vous accorde avec une profonde joie la Communion Ecclésiastique sollicitée en conformité avec le Code des Canons des Eglises Orientales.

En vous confiant à la maternelle protection de la Très Sainte Mère de Dieu, je vous accorde volontiers la Bénédiction apostolique que j’étends aux évêques, aux prêtres, aux religieux et aux religieuses ainsi qu’à tous les fidèles de l’Église gréco-melkite.

Du Vatican, le 22 juin 2017

FRANÇOIS»

(CV)

22/06/2017 13:08