Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Homélies à Sainte Marthe

Sainte-Marthe : Le Pape invite à se faire petits pour écouter la voix du Seigneur

Le Pape à Sainte-Marthe le 2 juin 2017 - EPA

23/06/2017 15:19

(RV) Le Pape François, en la solennité du Sacré-Cœur de Jésus, lors de la messe célébrée ce vendredi 23 juin 2017 en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, a rappelé que «Dieu est tombé amoureux de notre petitesse». Le Saint-Père dans son homélie a pris appui sur la première lecture (Dt 7, 6-11) lorsque Moïse dit au peuple : “Tu es un peuple consacré au Seigneur ton Dieu : c’est toi qu’il a choisi pour être son peuple, son domaine particulier parmi tous les peuples de la terre. Si le Seigneur s’est attaché à vous, s’il vous a choisis, ce n’est pas que vous soyez le plus nombreux de tous les peuples, car vous êtes le plus petit de tous. C’est par amour pour vous”.

Le Pape s’est attardé en particulier sur deux paroles «choisi» et «petitesse». «Tu n’as pas choisi, c’est Lui qui t’a choisi » «Ce n’est pas nous qui avons choisi, a-t-il déclaré, c’est Lui qui nous a choisi et qui s’est lié à notre vie». «Nous avons été choisis par amour et c’est notre identité», a expliqué le Saint-Père. «J’ai choisi cette religion, j’ai choisi …’: non, tu n’as pas choisi a-t-il relaté. C’est Lui qui t’a choisi, qui t’a appelé et qui s’est lié ». «Si nous ne croyons pas cela, nous ne comprenons pas ce qu’est le message du Christ, nous ne comprenons pas l’Evangile».

«Le Christ s’est fait petit, il a choisi cette voie jusqu’à la mort»

Dieu «est tombé amoureux de notre petitesse, a poursuivi le Pape, et nous a choisis pour cela». Il a «choisit les petits : pas les grands, les petits. Et il se révèle aux petits … si tu veux comprendre quelque chose au mystère de Jésus, abaisse-toi : fais-toi petit. Reconnais que tu n’es rien». Le mystère du cœur du Christ insiste le Pape est « le cœur de la révélation, le cœur de notre foi parce que Lui s’est fait petit». Le Cœur de Jésus n’est pas «une image pieuse» mais «le cœur de la révélation, le cœur de notre foi parce qu’il s’est fait petit, il a choisi cette voie» (…) «jusqu’à la mort» il a fait «un choix vers la petitesse pour que la gloire de Dieu puisse être manifestée».

Le mystère du Christ, est  «un cœur qui aime, qui choisit, qui est fidèle, qui se lie à nous qui se révèle aux petits et qui se fait petit». «Le problème de la foi, a observé le Saint-Père, est le nœud de notre vie»: «nous pouvons être très, très vertueux mais avec aucune ou peu de foi ; nous devons commencer d’ici, du mystère de Jésus Christ qui nous a sauvés par sa fidélité ». «Fidélité dans le choix de se lier à la petitesse, y compris pour lui-même».

(HD)

23/06/2017 15:19