Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

En Guinée, la torture est un mal encore trop répandu

Le 26 juin est la journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture.

26/06/2017 15:11

RV) Entretien- Pour la douzième fois, une “nuit des veilleurs” est organisée ce lundi 26 juin : des milliers de chrétiens sont invités à prier pour les victimes de la torture, fléau qui frappe de nombreux pays sur la planète. Organisé par l’ACAT, l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture, cet évènement propose aux participants de porter par la prière et d’envoyer des messages de soutien à plusieurs victimes.

Cette année figurent parmi eux un militant politique de Djibouti toujours détenu en prison malgré l’annulation de sa peine ou un paysan du Chiapas au Mexique s’est opposé à l’implantation de mégaprojets de développement sur ses terres et est en détention préventive où il est victime de décharges électriques.

Ce soir, nous partons en Guinée-Conakry où la torture, malgré des efforts du gouvernement est encore hélas monnaie courante. Clément Boursin est responsable des programmes Afrique à l’ACAT. Il est interrogé par Olivier Bonnel

26/06/2017 15:11