Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Les organisations chrétiennes de France concrétisent le premier convoi humanitaire pour des réfugiés

Un groupe de réfugiés accueilli en février 2016 à Rome, dans le cadre du corridor humanitaire. - AFP

05/07/2017 17:45

(RV) Entretien – Pour la première fois, 16 réfugiés originaires du Proche-Orient en guerre, vont arriver ce mercredi 5 juillet 2017 à l’aéroport Charles-de-Gaulle de Paris via le couloir humanitaire mis en place par les chrétiens de France.

Grâce à l’initiative lancée d’abord en Italie par la communauté Sant’Egidio, et étendue à la France avec le concours du Secours catholique, de la Conférence des évêques de France, de la Fédération protestante de France et de la Fédération de l’entraide protestante, ces Syriens et Irakiens vont pouvoir commencer une nouvelle vie.

Trois familles syriennes originaires de Homs, une famille irakienne, et un Syrien handicapé vont rejoindre le Havre, Le Mans, Pau, Nîmes, ou Fontainebleau où la plupart ont déjà un parent qui les attend. Ils seront accompagnés par les bénévoles de toutes les organisations impliquées pendant un an, le temps qu’ils obtiennent le statut de réfugié et qu’ils prennent leurs marques, trouvant notamment un travail.

Ces familles ont été sélectionnées par les membres des ONG qui vivent dans les camps de réfugiés du Liban où elles avaient trouvé un premier refuge. Elles répondent à des critères de vulnérabilité : leurs membres sont des femmes seules ou enceintes, des familles avec des enfants en bas âge, des handicapés, des personnes ayant souffert de la traite et ayant été traumatisées par la guerre.

Les ONG partenaires de ce couloir humanitaire les ont aidées à établir un projet de vie en France afin de monter un dossier qui a ensuite reçu l’aval des autorités consulaires françaises.

Quels seront leurs premiers une fois arrivés en France ? C’est la question que Samuel Bleynie a posé à Valérie Régnier, présidente de Sant’Egidio France qui les a accompagnés depuis Beyrouth, d’où ils sont partis.

 

 

05/07/2017 17:45