Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Plan climat de Nicolas Hulot : un projet ambitieux, mais suffisant?

Le ministre français de l'Environnement et de la Transition écologique, Nicolas Hulot. - REUTERS

06/07/2017 18:24

(RV) Entretien – La France maintient le cap écologique pour le nouveau quinquennat d’Emmanuel Macron. Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, a dévoilé ce jeudi 6 juillet le Plan climat pour les cinq années à venir. L’objectif s’inscrit dans la lignée de l’Accord de Paris : limiter ses émissions de gaz à effet de serre du pays et lutter contre le réchauffement climatique de la planète.

Pour atteindre cet objectif, le ministre Nicolas Hulot a ainsi présenté six grands axes et 23 mesures qui seront mis en place, tels que la prime pour remplacer les voitures polluantes par un véhicule plus propre, et dans le même temps, la fin de la vente de véhicules à essence ou diesel d'ici 2040 ; dans le domaine du logement, un diagnostic pour chaque locataire et propriétaire en situation de précarité énergétique. Le ministre veut aussi la fin des énergies fossiles et interdire tout nouveau projet d'exploitation de pétrole, de gaz, de charbon. Au sujet du Carbone, «la France va s'engager à la neutralité carbone à l'horizon 2050» a appelé Nicolas Hulot.

Le ministère de la Transition écologique a également annoncé vouloir mettre fin à l'importation des produits forestiers ou agricoles contribuant à la déforestation dans le monde, notamment en Amérique latine ou en Asie.

Dans le contexte du retrait des Etats-Unis de l’accord de la COP21 de décembre 2015, la France se doit de donner l’exemple en matière de transition écologique. Un projet ambitieux mais qui manque de mesures immédiates dans plusieurs domaines comme le nucléaire ou la taxe sur les transactions financières et l’aspect de politique commerciale. C’est ce que déplorent les ONG environnementales qui avaient envoyé des propositions au ministre quelques jours avant la présentation de ce Plan climat.

Interrogée par Blandine Hugonnet, Anne-Laure Sablé, chargée de plaidoyer au CCFD-Terre Solidaire réagit aux mesures de ce nouveau projet du gouvernement pour le climat :

(BH-MA)

06/07/2017 18:24