Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Les évêques s'opposent à l'IVG en République dominicaine

Les évêques de République Dominicaine étaient réunis en Assemblée Plénière du 2 au 7 juillet à Saint-Domingue. - RV

10/07/2017 10:46

(RV) - Les évêques de République Dominicaine condamnent avec force la campagne médiatique en faveur de la légalisation de l’avortement. «La dépénalisation de l’IVG est contraire à la loi naturelle et à la Constitution» écrivent-ils dans un communiqué au terme de leur 55ème Assemblée Plénière qui s’est tenue à Saint Domingue du 2 au 7 juillet. Les membres de la Conférence Épiscopale exhortent le législateur à «ne pas commettre la grave erreur de laisser passer dans l’actuelle législation un quelconque acte qui aille contre la vie et contre l’ordre constitutionnel».

L’avortement n’est pas un droit

Les évêques dominicains ont adressé un appel aux catholiques et aux personnes de bonne volonté afin qu’ils ne se laissent pas influencer par les groupes qui soutiennent la législation pro-avortement de façon irrationnelle et contre tout principe moral. «Ceux qui font de la propagande pour l’interruption volontaire de grossesse, peut-on lire dans le texte de l’appel, font la promotion d’une campagne médiatique agressive dans le but de convaincre la société qu’avec la dépénalisation de l’avortement, les droits et la liberté des femmes seront mieux défendus et que la mortalité maternelle sera réduite. Ceci ne correspond en rien à la vérité».

Corruption et impunité grandissantes dans le secteur public

L’épiscopat souhaite un engagement plus fort en faveur de l’institutionnalisation de la justice afin de décourager ceux qui dans la fonction publique seraient tentés de s’enrichir «illégalement et impunément». Les évêques affirment que la corruption prive de larges franges de la population de l’accès aux soins, à l’alimentation, à l’éducation et au logement. Les prélats ont appelé le Conseil national de la magistrature à choisir et nommer dans les tribunaux «des personnes fortement imprégnées des valeurs patriotiques, capables de se distinguer par leurs capacités professionnelles, leur honnêteté, leur intégrité morale et leur impartialité politique».

Renouvellement des responsables de l’épiscopat

L’Assemblée Plénière des évêques dominicains a accordé une large place au thème de la formation des prêtres et des institutions ecclésiales, comme l’Institut National de Pastorale, le Séminaire pontifical Saint Thomas d’Aquin et l’Université Pontificale Catholique. Ils ont aussi élu les nouveaux responsables de la Conférence épiscopale : Mgr Diómedes Espinal De León, évêque de Mao–Monte Cristi a été nommé Président. Il est soutenu par un vice-président en la personne de Mgr Héctor Rafael Rodríguez, évêque de La Vega, et par un secrétaire, l’actuel évêque auxiliaire de Saint Domingue, Mgr Ramón Ángeles Fernández.

(JCP)

10/07/2017 10:46