Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Mossoul: après la bataille militaire viendra le temps d'une délicate reconstruction

Dans les ruines de Mossoul, le 10 juillet 2017. - REUTERS

10/07/2017 18:11

(RV) Entretien - Après neuf mois de combats acharnés, l’armée irakienne a donc repris le contrôle de Mossoul. La deuxième ville d’Irak, dont l’Etat islamique s’était emparé en 2014, a été libérée de la présence jihadiste, malgré quelques poches de résistance qui demeurent, notamment dans la vieille ville.

Cette victoire a coûté cher. La partie occidentale de la ville est dévastée. Les pertes civiles et militaires, encore difficilement quantifiables, s’annoncent importantes, sans parler du sort des populations, traumatisées par trois années de domination jihadiste.

La libération de Mossoul reste malgré tout une bonne nouvelle. C’est le signal qu’attendaient nombres de déplacés et réfugiés qui se trouvent aujourd’hui au Kurdistan ou dans les pays voisins.

C’est donc le soulagement qui domine, mais aussi le sentiment que la reconstruction matérielle et humaine sera longue et complexe.

Faraj-Benoît Camurat, président de Fraternité en Irak, nous explique les enjeux de cette nouveau temps délicat qui s'ouvre pour la deuxième ville d'Irak. Il est interrogé par Manuella Affejee.

(CV-MA)

 

 

 

10/07/2017 18:11