Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Le Canada célèbre ses 150 ans: la diversité est à l'honneur

Les Canadiens ont paradé, en fête, le 1er juillet dernier. Ici une jeune fille de Toronto. - REUTERS

12/07/2017 08:18

(RV) Entretien - Les Canadiens célèbrent cette année les 150 ans de la création de la confédération canadienne en 1867. Les colonies de l’époque deviennent alors un dominion britannique, un État quasi indépendant appartenant à la Couronne britannique. C’est le 1er juillet dernier que cet anniversaire a été fêté, jour de la fête du Canada.

À l’époque, le pays est dominé principalement par deux communautés: les colons d’ascendance britannique, et les colons francophones du Québec. Existent également les Métis et les peuples amérindiens. Mais ce sont bien les communautés linguistiques anglophone et francophone qui sont les deux piliers qui dominent la vie du pays pendant un siècle.

Ce schéma évolue au cours du XX° siècle: les droits des premières nations, des Inuits et des Métis sont peu à peu reconnus et dès les années 1970, l’État fédéral lance une série de politiques publiques qui visent à construire le «multiculturalisme».

Le Canada, 150 ans après sa naissance officielle, a ainsi considérablement évolué, mettant en avant le multiculturalisme comme élément essentiel de son identité. Cet anniversaire est l’occasion de mobiliser la population autour d’un projet de vie commun et de se poser certaines questions.

Arjun Tremblay, stagiaire post-doctoral à la chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes à l’UQAM, l’Université du Québec à Montréal, est interrogé par Xavier Sartre.

(MD-XS)

12/07/2017 08:18