Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Réunion de la commission catholico-orthodoxe sur le cardinal Stepinac

Les membres de la commission d'experts sur le cardinal Stepinac. - RV

13/07/2017 17:30

(RV) Les membres de la commission mixte d’experts croates catholiques et serbes orthodoxes se sont réunis les 12 et 13 juillet 2017 au Vatican une relecture commune de la figure du cardinal Alojzije Stepinac, au cours de leur sixième et dernière réunion. Sous la présidence du père Bernard Ardura, président du Comité pontifical des sciences historiques, était notamment présent le cardinal Josip Bozanic, archevêque de Zagreb.

Béatifié en 1998 et en voie d’être canonisé, l’archevêque de Zagreb Alojzije Stepinac fut accusé par le gouvernement communiste yougoslave de Tito, auquel il s’était opposé, d’avoir collaboré avec le régime pronazi des oustachis, un régime violemment antiserbe et antisémite. Si pour l’Église catholique sa sainteté ne suscite aucun doute, son rôle est toujours contesté par les Serbes.

Les membres présents ont unanimement salué la décision du Pape François de mettre en place cette commission, demandée par le Patriarche de l’Église orthodoxe serbe Irénée. Dans un communiqué, ils estiment que la réunion s’est tenue dans un climat «cordial», avec une pleine liberté de parole. Ils se disent pleinement conscients que le processus de canonisation du cardinal Stepinac est une compétence exclusive du pape et reconnaissent que chaque Église a ses propres critères de canonisation.

Meilleure connaissance mais positions toujours divergentes

D’après le communiqué, le travail de la commission a permis une meilleure connaissance de la vie du cardinal et de l’histoire de cette période «particulièrement tourmentée». La conclusion met en lumière que divers événements, interventions, écrits, silences et prises de positions «font toujours l’objet d’interprétations diverses» et que les positions des deux côtés restent divergentes.

«L'étude de la vie du cardinal Stepinac a enseigné que, dans l'histoire, toutes les Églises ont cruellement souffert de diverses persécutions et ont leurs martyrs et confesseurs de la foi. À cet égard, les membres de la Commission se sont entendus sur la possibilité d'une coopération future, compte tenu du travail commun, pour partager la mémoire des martyrs et confesseurs des deux Églises. »

(SBL)

13/07/2017 17:30