Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Mgr Gallagher défend la liberté des minorités religieuses

Mgr Gallagher lors de la conférence à Rome jeudi 13 juillet - ANSA

14/07/2017 16:54

(RV) «Même avant la barbarie du groupe Etat Islamique, les chrétiens et les autres minorités se sentaient déjà des citoyens de seconde classe» a déclaré Mgr Gallagher, le secrétaire pour les relations avec les États au Vatican. Il participait à une conférence internationale sur la protection des communautés religieuses, jeudi 13 juillet à Rome, au siège du Ministère des affaires étrangères italien. «Reconstruire les édifices en Irak sera la partie la plus facile. Mais reconstruire la société irakienne sera beaucoup plus difficile, ainsi que créer des conditions sociales, économiques et politiques» pour leur redonner l’envie de rentrer.

Le Vatican attentif aux chrétiens d'Orient 

Mgr Gallagher a souligné l’attention du Saint-Siège dans la défense des droits de toutes les minorités : «le Saint-Siège a une attention particulière au destin de la communauté chrétienne, spécialement au Moyen-Orient, le lieu de naissance du christianisme» a-t-il expliqué. C’est cette identité que les djihadistes veulent détruire, a ajouté Mgr Gallagher : «le pluralisme religieux n’est pas quelque chose d’importé ou d’imposer de l’extérieur, mais une réalité» qui a une existence millénaire.

Liberté religieuse et droits de l'homme

Comment répondre aux discriminations ? «La liberté religieuse est importante parce qu’elle fait partie des droits humains» a souligné le secrétaire pour les relations avec les Etats. Les leaders religieux doivent «aider les personnes à comprendre que reconnaitre la manipulation de la religion dans un but de violence ne veut pas dire mettre sur le même plan une religion en particulier, ou une communauté religieuse dans son ensemble et la violence.» 

14/07/2017 16:54