Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Le cardinal Urosa dénonce une dérive totalitaire au Venezuela

Le cardinal Jorge Urosa Savino, archevêque de Caracas, ici en avril 2017. - AP

21/07/2017 17:45

(RV) Au Venezuela, le président Nicolas Maduro n’entend pas renoncer à convoquer l’assemblée nationale constituante, malgré la pression de la rue et les critiques internationales. Les évêques vénézuéliens, qui ont apporté leur soutien à la démarche de l’opposition, mettent une nouvelle fois en garde contre un risque de dérive autoritaire du président.

Ils ont appelé tous les fidèles du pays à observer ce vendredi 21 juillet, une nouvelle journée de jeûne et de prière. Le cardinal Jorge Urosa Savino est l’archevêque de Caracas, il revient sur le sens de cette journée de prière pour son pays à la dérive.

Des propos recueillis par notre collègue vénézuélienne Alina Tufani.

Dans une lettre à l’archevêque de Caracas, le cardinal Pietro Parolin secrétaire du Saint-Siège appelle à «une solution pacifique et démocratique pour le pays». Il souhaite aussi que «les autorités écoutent la lamentation du peuple qui demande la liberté, la réconciliation, la paix et le bien-être matériel et spirituel pour tous, surtout pour les plus pauvres et oubliés».

(CV)

21/07/2017 17:45