Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Pour approfondir \ Presse Catholique Africaine

La revue de la presse catholique africaine, Dimanche 23 juillet 2017

- RV

23/07/2017 16:31


REVUE DE LA PRESSE CATHOLIQUE AFRICAINE
 

Des chiffres, dans cette revue dominicale de la presse catholique africaine. Chiffres qui nous conduisent de l'Erythrée, au Bénin, en passant par le Rwanda.

Ainsi, dix ans, et même un peu plus : c’est ce que nous rappelle EGLISE D’ALGERIE à propos de cette « libération », les guillemets sont de rigueur, du Patriarche des Coptes orthodoxes d’Erythrée, Abuna Antonios. Le portail de l’Eglise en Algérie, toujours sensible aux souffrances des communautés chrétiennes de par le monde, reprend des informations qui soulignent que, « en résidence surveillée depuis plus de dix ans, le Patriarche Antoine (Abune Antonios) a pu participer à une célébration eucharistique dans la cathédrale de la capitale, Asmara, le dimanche 16 juillet. Mais son apparition publique n’a en rien convaincu les défenseurs des droits de l’homme qui n’y ont vu qu’un écran de fumée destiné à cacher « le record désastreux des droits de l’homme » en Érythrée ». Le portail reprend et signale le commentaire du World Watch Monitor, du 21 juillet.

Plus de dix ans de surveillance surveillée, donc ; plus de 60 par contre. C’est le nombre des diacres – 63 pour la précision – qui ont été ordonnés prêtres samedi dernier dans la cathédrale de Kabgayi. EGLISE CATHOLIQUE RWANDA, le portail de la Conférence épiscopale, nous signale que cette cathédrale de Kabgayi, « érigée en basilique mineure le 22 octobre 1992 et dénommée dès lors Cathédrale Notre-Dame de l’Immaculée Conception », a déjà connu des événements ecclésiaux d’ampleur. Ainsi, en septembre 1990, « le Pape Saint Jean Paul II a ordonné à Kabgayi 32 diacres dont deux d’entre eux portent actuellement l’anneau épiscopal. Il s’agit de Mgr Antoine Kambanda, Evêque de Kibungo et Mgr Vincent Harolimana, Evêque de Ruhengeri ». Soulignons que le grand nombre de prêtres ordonné le même jour s’explique par le fait que le clergé rwandais célèbre cette année le centenaire de l’ordination son premier prêtre autochtone. Les prêtres ordonnés samedi constituent  donc les prêtres du centenaire, « les prêtres du Jubilé Gafuku », précise le portail.

Au Bénin, le chiffre qui attire l’attention, c’est 300. C’est le nombre de catéchumènes qui ont reçu la confirmation des mains de Mgr Antoine Ganyé, Archevêque émérite de Cotonou. Dans LA CROIX du Bénin, Bertino Dossah, rapporte que « Mgr Antoine Ganyé a attiré leur attention sur la Parole de Dieu et l’importance du bréviaire. Ce sont des compagnons indispensables à la vie du chrétien qui s’engage sur la bonne voie, celle de Jésus-Christ », a recommandé Mgr Ganyé aux catéchumènes à l’homélie.

Au Congo, LA SEMAINE AFRICAINE, qui paraît à Brazzaville, ne donne pas de chiffres (notamment pas sur le taux de participation), mais fait part des recommandations de la mission d’observation de l’Union Africaine aux élections législatives dont le premier tour a eu lieu le 16 juillet dernier. La mission recommande notamment de « prendre des mesures politiques fortes de décrispation favorable à la reprise du dialogue entre le pouvoir et l’opposition », rapporte Pascal-Azad Doko.

On terminera par LA CROIX de Madagascar qui lance un cri de détresse après la fermeture du centre pour handicapés d’Ambositra : « 1500 personnes en situation de handicap abandonnées », écrit le journal. Ce centre, nous dit, Rabodoson Voahangy a été géré par différents missionnaires, volontaires avant de se muter en ONG de droit malgache ».

A la semaine prochaine !

23/07/2017 16:31