Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

En RDC, une corruption ordinaire et structurelle

Banderole brandie lors d'une manifestation anti-corruption.

02/08/2017 18:38

(RV) Entretien- Réveiller et éduquer les consciences, changer les mentalités afin qu’elles ne soient plus insensibles au phénomène de la corruption, ou séduites par ses attraits : c’est l’objectif ambitieux que se donne le nouveau Conseil international sur la justice, la corruption, le crime organisé et les mafias, chapeauté par le Saint-Siège.Ce nouveau réseau de lutte est le fruit d’une rencontre organisée le 15 juin dernier par le Dicastère pour le Service du développement humain intégral, au Vatican.

Pour que la lutte contre la corruption ne reste pas qu’un vœu pieux ou ne s’en tienne pas qu’à de simples condamnations, ce nouvel organe, qui sera officiellement mis en place en septembre prochain, préconise des actions concrètes au niveau culturel, éducatif, civique ou institutionnel.

Ce nouveau réseau permettra une vraie coordination et une meilleure collaboration entre les différentes associations et organismes qui existent déjà et s’adonnent depuis plusieurs années à un long et patient travail de conscientisation et d’éducation.

Le père Patient Nshombo est missionnaire d’Afrique en poste à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Il est à la tête de la commission Justice et Paix de la Congrégation des Pères Blancs. Il revient avec nous sur cette corruption ordinaire et structurelle en RDC, sur ses conséquences et sur le travail de l’Eglise en la matière :

(MA)

 

02/08/2017 18:38