Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Attentats terroristes: nouvelle condamnation du Pape

Messe en mémoire des victimes du terrorisme à la Sagrada Familia de Barcelone - EPA

20/08/2017 12:10

(RV) Une nouvelle fois ce dimanche, après le tweet de samedi, le Saint Père a condamné fermement les attentats terroristes de cette semaine :

«Nous portons dans nos cœurs la douleur des actions terroristes qui ont, ces derniers jours, provoqué de nombreuses victimes au Burkina Faso, en Espagne et en Finlande. Prions pour tous les défunts, les blessés et pour leurs familles. Supplions le Seigneur, Dieu de Miséricorde et de paix, de libérer le monde de cette violence inhumaine».

Une messe à la Sagrada Familia

Ces paroles du Pape François interviennent alors qu’à Barcelone, une messe a été célébrée dimanche matin dans la basilique de la Sagrada Familia. Une cérémonie religieuse à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme, et pas uniquement les victimes espagnoles, selon le souhait du cardinal Juan José Omella, l’archevêque de Barcelone.

«N’est-ce-pas un très grave péché que d’attenter à la vie de ses semblables, de ses prochains, d’êtres innocents et d’enfants ?» a déclaré le Cardinal Omella dans son homélie. «Notre silence et notre prière est le signe du rejet de l’attentat et c’est une prière pour demander à Dieu, Père de toute bonté : qu’il change nos cœurs de pierre et qu’il nous donne des cœurs de chair, pleins de sentiments d’humanité, de fraternité, de miséricorde et de paix. Nous, croyants ou non, de cette terre ou étrangers, tous, nous venons dans ce temple pour dire au Seigneur qu’il prenne soin des blessés ou des personnes brisées par ces attentats et qu’il concède à notre monde de vivre en paix et en concorde. La paix est le meilleur aliment de nos vies et pour gagner cet aliment, nous ne devons pas être avares d’efforts. Que le Seigneur nous concède à tous d’être des constructeurs et des artisans de paix» a encore ajouté l'archevêque de Barcelone.. 

Dans l’assemblée, parmi les milliers de fidèles dans et devant la basilique emblématique de la ville, étaient présents le roi d'Espagne Felipe VI, le chef du gouvernement Mariano Rajoy et le président de la Catalogne Carles Puigdemont.

L’enquête

Bien que le ministre espagnol de l'Intérieur Juan Ignacio Zoido ait annoncé que la cellule était "démantelée", la police recherche toujours Younès Abouyaaqoub, un Marocain de 22 ans qui pourrait être le chauffeur de la camionnette qui a fauché les passants sur la Rambla

L'organisation djihadiste Etat islamiste a revendiqué l'attentat de Barcelone, de même que celui qui a suivi quelques heures plus tard quand une voiture a foncé dans la foule à Cambrils, à 120 km plus au sud. Ces deux attentats coup sur coup ont fait 14 morts et plus de 100 blessés.

(JCP)

20/08/2017 12:10