Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Le cardinal Pietro Parolin débute sa visite en Russie

Le cardinal Parolin, ici en Espagne, commence sa visite ce lundi en Russie - EPA

21/08/2017 12:44

(RV) Le cardinal Parolin est en Russie à partir de ce lundi 21 et jusqu’au 24 août 2017. Le Secrétaire d’État du Vatican est accompagné par Mgr Visvaldas Kulbokas, conseiller de nonciature, official de la section pour les rapports avec les États de la Secrétairerie d’État. Il va rencontrer les plus hautes autorités politiques ainsi que les responsables de l’Église orthodoxe russe.

Ukraine, Syrie, Irak…

Dans une interview à l’agence russe d’Etat Ria Novosti, le cardinal Pietro Parolin est revenu sur le sens de sa visite. «Je vais en Russie dans le but de parler, outre les questions liées aux relations bilatérales et de celles concernant la vie de l’Eglise catholique, des questions liées aux conflits qui touchent trop de régions dans le monde» explique-t-il dans cette interview.

Entretien avec Vladimir Poutine

Interrogé sur sa rencontre avec Vladimir Poutine, le président russe, et Serguei Lavrov, le ministre des Affaires étrangères, le cardinal Parolin précise qu’il parlera notamment «du drame que continue à vivre la Syrie» mais aussi «l’Irak et les autres pays de la région». Le conflit en Ukraine et la situation dans le Caucase seront aussi évoqués, précise le numéro deux du Vatican, qui ajoute que tous ces thèmes sont déjà l'objet de disucssions lors de contacts diplomatiques réguliers. Le cardinal Parolin précise qu’il répétera durant ce voyage le message que le Saint-Siège rappelle régulièrement: «le respect réciproque et le dialogue sincère dans les relations entre les Etats devraient être supérieurs aux intérêts personnels des Etats».

Rencontre avec le patriarche Kirill

Le cardinal Parolin rencontrera aussi le patriarche Kirill lors de cette visite en Russie. Interrogé sur les rapports entre l’Eglise catholique et l’Eglise orthodoxe russe, après la rencontre historique à Cuba entre le Pape François et le patriarche Kirill, le cardinal Parolin explique que ces rapports traversent une période positive. Une étape qui «devient le début d’un nouveau chemin» pour dépasser les difficultés existantes afin de mettre toutes les énergies dans la promotion du bien commun. Enfin, le numéro 2 du Vatican précise que un éventuel voyage du Pape François en Russie ne fera pas partie des sujets de conversation. 

21/08/2017 12:44