Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Le cardinal Parolin reçu à Moscou par le chef de la diplomatie russe

Le cardinal Parolin lors de sa rencontre avec Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe, le 22 août 2017. - EPA

22/08/2017 13:02

(RV) La visite du Secrétaire d’Etat du Saint-Siège se poursuit en Russie. Le cardinal Pietro Parolin a rencontré ce matin le chef de la diplomatie russe Serguei Lavrov et doit rencontrer cet après-midi le patriarche de Moscou Kirill. Son voyage est donc à la fois politique et œcuménique.

Le compte rendu d'Olivier Bonnel.

«Pour la première fois je mets le pied dans ce grand pays, et je me sens honoré et ému d’être avec vous pour cette rencontre et d’avoir l’opportunité de rencontrer le président Poutine demain à Sotchi» a déclaré le cardinal Parolin au chef de la diplomatie russe. Cette rencontre est une occasion propice pour consolider nos relations bilatérales, et je voudrais exprimer satisfaction pour la teneur de ces relations, s’est félicité le Cardinal-Secrétaire d’État.

À l’issue de leur rencontre, qui a duré près d’une heure et demi, les deux hommes ont donné une conférence de presse au cours de laquelle les questions internationales ont été notamment été abordées. «La Russie a un grand rôle à jouer dans la crise vénézuélienne», a déclaré le cardinal Parolin qui a aussi évoqué la volonté de résoudre les conflits comme au Moyen-Orient et en Ukraine. Malgré des approches différentes, la Russie et le Saint-Siège trouvent des convergences, comme la préoccupation commune face à la persécution de chrétiens dans plusieurs régions du monde. Le cardinal a aussi rappelé l’attachement du Saint-Siège au respect de la liberté religieuse.

Le Secrétaire d’État du Saint-Siège est aussi revenu sur les difficultés concrètes regardant la vie de l’Église catholique en Russie, comme par exemple les permis de séjour concernant les religieux qui n’ont pas la nationalité russe et la restitution de certaines églises qui permettent à l’Église de faire son œuvre pastorale. Sur ces questions, le cardinal a souligné avoir trouvé une grande attention de la part de son interlocuteur.

Concernant les relations œcuméniques, une visite du Pape en Russie n’a pas été abordée lors des discussions, a précisé le cardinal, le temps dira si cette visite peut avoir lieu, mais il a rappelé la rencontre du Pape François et du patriarche Kirill à La Havane le 12 février 2016, soulignant qu’il s’agissait d’une étape importante dans le dialogue entre les Églises.

Par ailleurs, signe des relations positives entre le Saint-Siège et la Russie, un accord sur l’abolition des visas diplomatiques entre Moscou et le Vatican a été signé ce matin entre le vice-ministre russe des affaires étrangères Aleksei Meshkov et le nonce apostolique en Russie Mgr Celestino Migliore. 

(CV-OB)

22/08/2017 13:02