Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Séisme à Ischia: l'Italie à nouveau endeuillée

Opérations de secours à Ischia, le 22 août 2017. - AFP

22/08/2017 12:57

(RV) Alors que l’Italie s’apprête à commémorer ce jeudi 24 août le premier anniversaire du séisme qui avait fait près de 300 morts au centre du pays, une nouvelle zone du pays a été frappée la nuit dernière : l’ile d’Ischia, au large de Naples.

Malgré une magnitude relativement faible, de niveau 4 sur l’échelle de Richter, les dégâts sont importants, notamment dans la commune de Casamicciola, au nord de l’île, où six bâtiments se sont effondrés. Les services de secours déplorent deux morts et une quarantaine de blessés : un lourd bilan qui suscite la perplexité des géologues, car des séismes de plus grande magnitude, dans d’autres villes et d’autres pays, se produisent régulièrement sans provoquer de dégâts majeurs. La mauvaise qualité des constructions semble en cause.

Au total, 2600 personnes ont dû être évacuées.

Interrogé par l’agence Sir, l’évêque d’Ischia, Mgr Pietro Lagnese, a confié son émotion. «À Casamicciola il y a vraiment une dévastation. En montant sur la zone haute de Casamicciola j’ai vu de nombreuses ruines, et des voitures renversées. Ici aussi à Ischia, il y a beaucoup de gens qui cherchent à s’échapper, surtout des touristes.» Au-delà des dégâts sur le patrimoine religieux, avec l’effondrement d’une partie de l’église du Purgatoire, l’évêque a surtout tenu à passer du temps avec les familles éprouvées par les évènements de la nuit, notamment les parents des deux enfants qui étaient portés disparus. L’une de des femmes décédées est par ailleurs une membre du conseil pastoral diocésain, ensevelie sur les décombres de l’église du Purgatoire alors qu’elle était sur le parking, où elle avait garé sa voiture, pour participer à une rencontre de prière dans une famille. L’autre victime est décédée d’un infarctus, semble-t-il lié à une crise d’angoisse, alors qu’elle était en cours de transfert à l’hôpital après avoir été blessée.

L’évêque d’Ischia a reçu ce matin un appel du secrétaire général de la Conférence épiscopale italienne, qui l’a assuré du soutien de tous les évêques d’Italie et de leur disponibilité à venir en aide à la population de ce petit diocèse.

(CV)

 

 

 

22/08/2017 12:57