Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Culture

Brésil : inquiétude grandissante sur la situation de l'Amazonie

L'Amazonie s'étend sur 9 pays, essentiellement le Brésil. - RV

01/09/2017 12:44

(RV) Au Brésil, le décret présidentiel ouvrant plusieurs millions d’hectares de la forêt amazonienne à l’exploitation minière a finalement été suspendu par un juge. Le magistrat affirme en effet que la promulgation du décret n’a pas obtenu l’aval nécessaire du Congrès national, ainsi que la Constitution le prévoit.

La décision du président Michel Temer avait suscité de vives oppositions, de la part, notamment, des organisations environnementales et de l’Eglise catholique. Dans un communiqué, les responsables de la Conférence nationale des évêques du Brésil (CNBB) et de huit autres pays amazoniens, regroupés au sein du Réseau Ecclésial Pan-amazonien (Repam) ont qualifié le décret «d’antidémocratique», déplorant l’absence de consultation des peuples indigènes.

Dans un entretien accordé à notre collègue du programme brésilien, Christiane Murray, Mgr Adriano Ciocca, évêque de San Felix do Araguaia, se félicite de la suspension de ce décret, mais affirme qu’il convient de «rester très prudent», car «on cherchera à atteindre les objectifs que certains groupes ont en tête par d’autres voies».

L’évêque note, plus généralement, une inquiétude croissante des populations au sujet de la situation de l’Amazonie et des biomes du Brésil. Pour Mgr Ciocca, la priorité est d’arrêter l’agression de la forêt et des zones vierges non encore exploitées. Il insiste également sur la présence, en Amazonie, de nombreux peuples indigènes avec leur langue et leur culture propres. «Cette variété et cette richesse culturelle ne sont pas connues ni étudiées comme elles devraient l’être», insiste encore l’évêque, pour qui tous les efforts doivent tendre à faire de l’Amazonie, «poumon de la planète», un vivier de ressources pour toute l’humanité, sans la détruire.

(MA-CM)

01/09/2017 12:44