Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Décès du cardinal anglais Cormac Murphy O'Connor

Le cardinal Cormac Murphy O'Connor. - RV

01/09/2017 18:23

(RV) Le cardinal Cormac Murphy O’Connor, ancien archevêque de Westminster, est décédé ce vendredi 1er septembre, à l’âge de 85 ans, des suites d’un cancer. Son état s’était aggravé au début du mois d’août. La nouvelle de son décès a rendue publique par un communiqué signé par Mgr Vincent Nichols, président de la conférence épiscopale d’Angleterre et du pays de Galles.

Ce natif du comté de Berkshire, issu d’une famille de 6 enfants, est ordonné prêtre en 1956 pour le diocèse de Portsmouth. Après avoir été évêque de Arundel et Brighton (1977), il est nommé archevêque du diocèse catholique de Westminster en l’an 2000, devenant ainsi primat d’Angleterre.

En 2001, le Saint Pape Jean-Paul II l’élève au cardinalat, avec le titre de cardinal-prêtre de l’église Santa Maria sopra Minerva. Il a participé au conclave de 2005, qui a vu l’élection du cardinal Josef Ratzinger au siège de Pierre.

Il se retire en 2009.

«Je suis en paix, et je n’ai pas peur de qui vient», avait-il écrit dans son dernier message, adressé quelques heures avant sa mort à son successeur, Mgr Nichols. «J’ai reçu de nombreuses bénédictions dans ma vie, surtout de ma famille et de mes amis», ajoutait encore ce passionné de musique et de sport.

La date de ses obséques n'a pas encore été communiquée.

Avec la mort du cardinal O'Connor, le Sacré Collège compte à présent 222 cardinaux, dont 121 électeurs.

Suite à son décès, le Pape François a adressé un télégramme à son successeur, le cardinal Vincent Nichols, dans lequel il se dit «profondément attristé» et adresse ses condoléances au clergé et aux fidèles de l'archidiocèse. «En rappelant avec une immensé gratuitude le service distingué du cardinal pour l'Église en Angleterre et au Pays de Galles, son indéfectible dévotion pour la prédication de l'Évangile et le soin des pauvres, et son engagement visionnaire pour les avancées dans la compréhension œcuménique et interreligieuse, je me joins à vous en recommandant son âme noble à la miséricorde infinie de Dieu», écrit le Saint-Père.

(MA)

 

01/09/2017 18:23