Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Mexique-Amérique centrale : la migration est devenue une "crise humanitaire"

A Tijuana, des migrants tentent de passer la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. - AFP

01/09/2017 15:20

(RV) La migration est désormais devenue une «crise humanitaire» à la frontière sud du Mexique avec l’Amérique centrale. Tel est l’un des constats dressés par les évêques qui ont participé à la quatrième rencontre de frontière du Mexique et des pays d’Amérique centrale sur la migration, rencontre qui s’est tenue dans la ville mexicaine de Tapachula les 29 et 30 août. Venus du Salvador, du Honduras, du Guatemala et du Mexique, les évêques indiquent dans leur document final que les flux migratoires ont augmenté à cause de la pauvreté, du manque d’opportunités de développement, de la marginalisation sociale et de la violence, en particulier dans les pays d’Amérique centrale.

Les évêques de la région dressent aussi un constat sévère, qui n’épargne pas les politiques migratoires des pays concernés. Ils estiment ainsi que les mesures gouvernementales qui reposent sur la sauvegarde de la souveraineté et du pouvoir économique se sont transformées en politiques anti-migratoires, même s’il faut reconnaître, précisent-ils, une forte présence de l’insécurité causée par la criminalité organisée et le trafic de drogue.

Les prélats d’Amérique centrale s’inquiètent aussi de voir émerger un type de société dans laquelle le migrant est exclu et perd ses droits et sa dignité. Ils rappellent également qu’il est essentiel de maintenir l’assistance, de soutenir et de promouvoir les politiques de migration au niveau le plus élevé. L’Eglise locale ne cache pas non plus sa préoccupation face au manque d’initiatives concrètes sensibilisant les populations locales sur la réalité des migrations, afin d’éviter la criminalisation des migrants.

(OB-MA avec Fides)

01/09/2017 15:20