Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Allemagne : les Églises catholique et évangélique appellent au vote

Les élections du Bundestag auront lieu le 24 septembre 2017 en Allemagne. - EPA

05/09/2017 12:55

(RV) «Nous demandons aux citoyens de prendre part activement au parcours politique de notre pays». C’est l’appel lancé dans un message envoyé, en vue des élections du Bundestag le 24 septembre 2017, par les représentants de l’Église évangélique et de la conférence épiscopale catholique d’Allemagne ce 5 septembre 2017. Cités par l’agence Sir, Mgr Heinrich Bedford-Strohm, président du Conseil de l’Église évangélique et le cardinal Reinhard Marx, président de la Conférence des évêques soulignent que «le premier et plus important pas est de former son propre jugement responsable sur les choix possibles et exercer son droit de vote», car «la démocratie vit à travers la participation des citoyens».

«Plus l’affluence est élevée dans les urnes, plus le mandat de ceux qui assument la responsabilité est stable» écrivent les deux chefs religieux. «La liberté, la paix, le bien-être, la défense de la cohésion et de la diversité, et la responsabilité globale de notre pays» sont en jeu. L’Allemagne devient ainsi «multiforme et plus riche» pour l’immigration. C’est donc aux électeurs de réfléchir à «quelles positions politiques et quelles forces renforceront la cohésion et notre coexistence».

Parmi les critères pour faire son choix, selon les deux responsables catholique et évangélique allemands: «la disponibilité à l’écoute et au respect, le mode serein et non-violent» de mener un combat politique, l'ouverture et l’assurance d’une «responsabilité pour les plus pauvres et les plus blessés», sans «discréditer ou exclure» personne pour «sa foi, sa couleur de peau, son orientation sexuelle ou son appartenance ethnique». Enfin, concluent-ils, la question de défense de l’unité européenne «comme bien inestimable» à poursuivre «avec une nouvelle dynamique pour ne pas retomber dans l’égoïsme nationaliste» est aussi un enjeu important de ce scrutin prochain.

05/09/2017 12:55