Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Documents

Message du Pape François au Congrès de spiritualité orthodoxe de Bose

Le monastère de Bose, dans le nord de l'Italie. - RV

06/09/2017 13:06

(RV) Le 25ème Congrès œcuménique international de spiritualité orthodoxe s’est ouvert ce mercredi 6 septembre 2017, au monastère de Bose, sur le thème «Le don de l’hospitalité.» Ces quatre jours de travaux annuels, organisés jusqu’au 9 septembre par le monastère, en collaboration avec l’Église orthodoxe, sont devenus une référence dans le champ du dialogue œcuménique et de l’étude de la tradition spirituelle de l’Orient chrétien.

Dans une lettre adressée au père Enzo Bianchi, fondateur et ancien prieur (jusqu’en janvier dernier) de la Communauté de Bose, le Pape François salue les participants et plus particulièrement le Patriarche œcuménique de Constantinople Bartholomée et le Patriarche orthodoxe d’Alexandrie Theodoros. Pour le Saint-Père, leur présence met en valeur la contribution du Congrès «au chemin commun vers la pleine unité».

«Hospitalité du cœur»

Le Pape qualifie le thème de cette année de «suggestif» et «actuel». «C’est vrai, l’hospitalité est un don, commente le Pape. Un don que nous avons avant tout reçu: nous sommes les hôtes d’un monde créé pour nous et qu’il faut protéger, mais nous sommes aussi de passage ici-bas, étrangers sur terre.»

Mais avant de rejoindre les cieux, «où est notre citoyenneté» (Phi 3, 20), nous sommes appelés à «nous accueillir les uns les autres comme des dons du Seigneur», poursuit le Pape. Il espère que le Congrès fera croitre une authentique «hospitalité du cœur», afin que, «alors que nous cheminons ensemble vers le Royaume, nous soyons poussés à entreprendre des pas plus courageux et concrets vers la pleine communion».

Autre message du cardinal Koch

Dans un autre message, le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la Promotion de l'unité des chrétiens, salue également les participants et souligne que ce n’est pas par hasard que «le plus grand mystère de la foi chrétienne, la Sainte Trinité, est représentée sous les traits de l’ “hospitalité d’Abraham”«, choisie comme logo du Congrès.

«Abraham fait l’expérience qu’en accueillant l’étranger, l’homme accueille Dieu lui-même», décrit le cardinal Koch, avant de soulever un paradoxe : «celui qui reçoit fait aussi l’expérience d’être reçu par Dieu». Il note également que la Sainte Trinité n’est pas un «concept abstrait» puisque la question de l’hospitalité est un des principaux «défis» de la société contemporaine.

(SBL)

06/09/2017 13:06