Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Les Antilles durement frappées par l'ouragan Irma

Une rue de Gustavia, principal bourg de l'île de Saint-Barthélemy, après le passage de l'ouragan Irma. - AFP

07/09/2017 12:51

(RV) Les secours s’organisent ce jeudi 7 septembre 2017 dans les îles caribéennes de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, violemment touchées par l’ouragan Irma, qui menace désormais la République dominicaine. La partie française de l’île de Saint-Martin, où Irma a fait au moins huit morts et 21 blessés, est «détruite à 95%», a déploré le président du conseil territorial français Daniel Gibbs.

Le cyclone tropical, le plus long à une telle intensité jamais enregistré dans le monde selon Météo France, a également tué une personne sur l’île voisine de Barbuda et fait des «dégâts énormes» du coté néerlandais de Saint-Martin, mais aucune victime, d’après le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.

«Les mots manquent en face de cette terrible catastrophe»

Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Basse-Terre, en Guadeloupe, a adressé son soutien aux populations touchées qui «ont beaucoup souffert». Dans un message publié sur le site de la Conférence des évêques de France, Mgr Riocreux assure que «les mots manquent en face de cette terrible catastrophe» et donne quelques détails sur la situation. Le père Rossi, prêtre de Saint-Barthélemy, l’a ainsi informé de la destruction du clocher de l’église de Gustavia, la principale ville de l’île. À Saint-Martin, «les trois églises, dont celle de Marigot ont été des lieux d’accueil pendant le passage de l’ouragan», assure Mgr Riocreux. Ces deux îles font partie du diocèse de la Guadeloupe, bien qu'elles soient des entités administratives autonomes sur le plan civil.

L’évêque de Guadeloupe évoque également les «nombreux messages de proximité et de solidarité» venus de France et de la Caraïbe, et remercie ceux qui s’unissent dans la prière et la solidarité. Le Secours catholique diocésain a déjà commencé à récolter des dons pour aider les populations et participer à la reconstruction.

10,5 millions d'enfants menacés selon l'Unicef

Les opérations de secours sont compliquées par l’ampleur des dégâts mais la ministre française des Outre-mer Annick Girardin, arrivée jeudi matin sur l’île de la Guadeloupe, a annoncé la venue prochaine d’un avion militaire de reconnaissance à Saint-Martin. Une partie de la piste de l’aéroport de la partie française a en effet pu être rouverte. Le président français Emmanuel Macron a prévu de se rendre «dès que possible dans les zones touchées».

Selon l'Unicef, 10,5 millions d'enfants vivent dans des zones qui ont été ou pouraient être touchées par Irma (îles des Caraïbes orientales, République dominicaine, Haïti et Cuba). Parmi eux, 3 millions ont moins de cinq ans.

(SBL, avec agences et CEF)

07/09/2017 12:51