Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

La réconciliation en Colombie est aussi un défi écologique

Des observateurs d'oiseaux dans la jungle colombienne. - AFP

08/09/2017 18:18

(RV) Entretien - «Se réconcilier en Dieu, avec les Colombiens et avec la Création», c’est autour de ce thème que le Pape François a articulé sa réflexion, ce vendredi 8 septembre 2017, lors de la messe célébrée a Villavicencio, deuxième étape de son voyage apostolique en Colombie. Dans son homélie, le Saint-Père a de nouveau évoqué la «beauté» et la «richesse» de la nature en Colombie.

Devant les autorités et la société civile, jeudi 7 septembre, le Pape avait appelé «à un respect minutieux de sa biodiversité». S’adressant aux évêques, quelques heures plus tard, il évoquait le visage de l’Amazonie, «preuve décisive pour vérifier si notre société (…) est en mesure de sauvegarder ce qu’elle a reçu gratuitement, non pas pour le dévaliser, mais pour le rendre fécond».

Cette rencontre avec les habitants de Villavicencio, capitale du département du Meta, dans le centre du pays, lui a offert l’occasion de revenir sur la nécessité de protéger la Création. «Dire oui à la réconciliation», a ainsi insisté le Saint-Père, «inclue également notre nature». La protection de la Création s’inscrit donc dans le processus de réconciliation, dans lequel le pays est engagé. C’est ce que nous explique le père colombien René Dorado, vicaire pour le Secteur paroissial Lavandes Var Verdon, en France, frère de la communauté de l’Immaculée Conception.

(CV-HD)

08/09/2017 18:18