Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Documents

Message de François aux rencontres "Chemins de Paix" de Sant'Egidio

Rencontre "les chemins de la paix" organisée par la Communauté Sant'Eglidio en Allemagne du 10 au 12 septembre 2017 - RV

10/09/2017 17:44

(RV) C’est avec un message du Pape François que s’est ouverte ce dimanche 10 septembre en Allemagne la rencontre  des «chemins de la Paix» organisée par la Communauté Sant Egidio. Une rencontre annuelle dans l’esprit des rencontres d’Assise lancées par Saint Jean Paul II en 1986 et qui depuis continue d’encourager le dialogue interreligieux.

Les conflits, la violence, le terrorisme et les guerres qui menacent aujourd’hui des millions de personnes, qui bafouent la sacralité de la vie humaine et rendant chaque homme et femme plus fragile et vulnérable justifient la nécessité de ces rencontres, explique François dans son message aux participants

Le monde a besoin de constructeurs de nouveaux chemins de paix, et surtout là où les conflits apparaissent sans issue, là où l’on se refuse à entreprendre la voie de la réconciliation et du dialogue.

Les religions, aux côtés des responsables politiques et des autorités civiles, particulièrement appelés à promouvoir la paix pour tous aujourd’hui et pour le futur, sont appelées, spécialement par la prière et par une engagement concret, à répondre à une soif de paix, sans jamais se fatiguer.

Il est temps de s’engager avec courage et persévérance, absolument nécessaire pour ouvrir des brèches vers la paix. « Mais il faut surtout prier, dit François, parce que, et je le crois fermement, la prière est à la racine de la paix ». Les leaders religieux ont, pour le Saint Père, la responsabilité de vivre comme des hommes de paix, comme témoins de Dieu pour rappeler que le Très Haut déteste la guerre. « La guerre n’est jamais sainte et jamais la violence ne peut être commise ou justifiée au nom de Dieu ».

Ce que les responsables religieux, en revanche ne peuvent et ne doivent faire, c’est rester indifférent. Le pape encourage les participants à la rencontre à persévérer dans leur action, les avec les autres et jamais plus  les uns contre les autres.

Mettant en lien le lieu de la rencontre, au cœur de l’Europe, et son objectif d’œuvrer pour la paix, François cite le continent européen comme exemple de paix : «La paix est au cœur de la construction européenne, dit-il, après les ruines laissées par deux désastreuses guerres mondiales et la terrible tragédie de la Shoah ».

10/09/2017 17:44