Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Les franciscains s'efforcent de panser les blessures d'Alep

La citadelle d'Alep, le 12 septembre 2017. - AP

21/09/2017 18:12

(RV) Entretien - Alep se relève doucement. Neuf mois après sa réunification, la grande ville du nord, divisée pendant 4 années entre forces du régime et rebelles, tente tant bien que mal de reprendre le cours d’une vie normale.

Mais l’ancienne capitale économique de Syrie peine à retrouver son rythme d’avant-guerre. Ses capacités de production ont été considérablement réduites, et les Aléppins dépendent totalement de l’aide extérieure.

Le père franciscain Ibrahim Alsabagh est curé de la paroisse latine Saint-François d’Assise d’Alep. Nombreux sont les projets d’aide qui ont été lancés par cette paroisse particulièrement active et dynamique. Des projets de reconstruction, de nettoyage des rues, d'aides aux petites entreprises, ainsi que des projets d’éducation et de formation, afin de ramener un avenir de paix et d’espoir dans cette ville martyre.

Mais ces quatre années de conflit ont laissé des traces profondes dans les coeurs et les esprits, comme en témoigne le père Ibrahim, joint par téléphone, par Manuella Affejee.

(CV)

21/09/2017 18:12