Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Une nouvelle convention pour la participation des jésuites à la communication du Saint-Siège

La signature de la convention entre le père Guerrero et Mgr Viganò, ce jeudi 21 septembre 2017. - RV

21/09/2017 11:19

(RV) La convention entre le Secrétariat pour la Communication et la Compagnie de Jésus a été signée ce matin. «Cette signature advient quelques jours après le 100e anniversaire du père Stefanizzi», a remarqué le préfet du SPC, Mgr Dario Edoardo Viganò.

«Le père Stefanizzi a été directeur de Radio Vatican durant les années du Concile Vatican II : un évènement qui devait être raconté aux personnes qui ne connaissaient ni le latin, ni la théologie, a souligné Mgr Viganò. De ce point de vue, le père Stefanizzi a été un précurseur du modèle "user first", l’attention prioritaire aux utilisateurs de la communication, aujourd’hui au centre de la réforme des médias du Vatican voulue par le Pape François. Le père Stefanizzi a su rendre compte de ce qui advenait au Concile avec ce qui était nécessaire que les gens connaissent, afin d’éviter une double lecture dans et en dehors du Concile, plusieurs fois mise en lumière, que ce soit par le Pape Benoît XVI ou par le Pape François.»

Le préfet du Secrétariat pour la Communication a donc exprimé sa gratitude, personnelle et celle de tout le dicastère, à la Compagnie de Jésus avec laquelle, dans les derniers 18 mois, a été ouvert un travail de discernement et de révision de la présence des jésuites à l’intérieur non plus de Radio Vatican, mais d’une réalité beaucoup plus grande. Avec la signature de la Convention, la Compagnie se rend disponible à ce service selon la mission apostolique dans le monde de la communication. Mgr Viganò a par ailleurs fait référence à la gratitude et à la satisfaction du Pape pour cette nouvelle forme de collaboration à l’intérieur du processus de réforme.

«Nous sommes en train d’accomplir un acte d’obéissance au Saint-Père, selon les critères qu’il a indiqué, a expliqué le préfet du SPC. La nouvelle collaboration donnera beaucoup de fruit, parce que quand on vit un service pour l’Église, on va au-delà de la gratification personnelle. Le service dépasse chacun de nous, et le souhait est que l’on puisse vivre la profession "à la façon de Dieu" : nous ne sommes pas seulement des professionnels, mais de bons professionnels, transfigurés dans l’expérience du mystère de Dieu.»

«Les temps changent», a pour sa part déclaré le délégué de la Compagnie de Jésus, le père Juan Antonio Guerrero Alves. «Cela fait partie de la vocation de la Compagnie de Jésus de servir l’Église, comme l’Église le demande. Notre contribution dans le domaine de la communication nous rend heureux, parce que nous pouvons contribuer aux réformes voulues par le Saint-Père.»

(CV)

21/09/2017 11:19