Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Chicago: le combat de l'Église contre les armes à feu

Le cardinal Cupich lors d'une marche contre la violence, lors du Vendredi Saint. - AFP

26/09/2017 18:37

(RV) Entretien – C’est une mesure symbolique qu’a prise l’archevêque de Chicago ce mois-ci : le cardinal Blase Cupich a décidé de bannir les armes à feu de toutes les paroisses, écoles et autres structures dépendant de l’Église dans tout l’archidiocèse. Dans un pays, les États-Unis, où la possession des armes à feu est garantie par la Constitution, cette décision a pour but de protéger la vie des élèves et des étudiants et de lutter plus largement contre la violence, véritable fléau dans la métropole des Grands Lacs.

En 2016, 783 personnes avaient été tuées à Chicago par des armes à feu, le bilan le plus haut depuis une vingtaine d’années, qui fait de la ville la plus dangereuse du pays. Face à l’expansion de la violence due à la pauvreté, au racisme, et aux difficultés des familles, l’Église locale a décidé d’agir. En avril dernier, le cardinal Cupich a créé un fonds doté de 250 000 $ pour combattre la violence. L’argent sert à financer des programmes catholiques déjà existants depuis parfois plus d’un siècle, des aides au retour à l’emploi ou des activités contre la pauvreté.

Lors des fêtes de Pâques, cette année, l’archevêque de Chicago a invité les catholiques, aux côtés des autres chrétiens de la ville, à participer à un chemin de croix le Vendredi Saint. Cette marche pour la paix avait reçu le soutien du Pape François qui avait appelé «toutes les personnes de bonne volonté à marcher pour la paix». Le bannissement des armes est la dernière étape en date des efforts du cardinal Cupich contre la violence.

Le père Timothy Monahan, promoteur des vocations pour l’archidiocèse de Chicago, revient avec Xavier Sartre sur l’action du cardinal Cupich contre la violence 

26/09/2017 18:37