Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Une conférence de l'AED pour la reconstruction de l'Irak

Les responsables des Églises d'Irak autour du cardinal Parolin, le 28 septembre 2017 à l'université du Latran. - ANSA

28/09/2017 18:09

(RV) Les chrétiens de la plaine de Ninive retournent peu à peu dans leurs villages, autrefois occupés par Daech. Une épreuve pour de nombreuses familles qui ont vécu l’exil et dont les maisons ont souvent été détruites, tout ou partiellement.

Pour les aider, la branche internationale d’Aide à l’Église en détresse a lancé une vaste opération de reconstruction, intitulé «Irak, retour aux racines». Elle était présentée ce matin lors d’une conférence internationale à l’Université pontificale du Latran, en présence notamment du cardinal Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège.

Le reportage d'Olivier Bonnel

Cette conférence internationale sur l’Irak a également vu la participation du cardinal Pietro Parolin. «Nous appuyons ce mouvement de retour des chrétiens dans la plaine de Ninive», a déclaré le Secrétaire d’État du Saint-Siège. Les chrétiens d’Irak ne doivent pas devenir une minorité protégée, a –t-il insisté, mais des citoyens de pleins droits, et en que tels, ils doivent pouvoir participer à la construction de la société toute entière et au vivre ensemble.

Interrogé par ailleurs sur le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, le cardinal Parolin a assuré que le Saint-Siège suivait avec grande attention la situation, déplorant «une tension qui ne contribue pas à créer les conditions de paix et de réconciliation» dont le pays a besoin.

(CV-OB)

 

 

 

 

 

28/09/2017 18:09