Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Un rapport souligne la difficile stabilisation de la Centrafrique

Les tensions en République Centrafricaine ont fait plus de 400.000 déplacés - AFP

29/09/2017 06:34

(RV) Entretien - Parler de génocide en République centrafricaine n’est pas «justifié». Le Président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a pris mercredi 27 septembre 2017 le contre-pied du Secrétaire Général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires qui, fin août, avait utilisé ce terme de «génocide». Pourtant la situation sur place est source d’inquiétudes. L’Eglise catholique a souvent fait part de ses craintes, tout comme de nombreux experts. Les chercheurs de l’International Crisis Group publient ce jeudi un rapport intitulé «Éviter le pire en République centrafricaine». Ils recommandent notamment de manier la carotte et le bâton avec les groupes armées , de bâtir une meilleure relation entre Bangui et les périphéries et d’améliorer la collaboration avec les pays voisins.
Ecoutez le podcast de l'entretien avec Thibaud Lesueur, analyste pour l’Afrique centrale au sein de l’International Crisis Group. Interrogé par Samuel Bleynie, Il revient sur les principaux points de ce rapport après avoir décrit la situation sur place et les raisons de l’échec des précédentes médiations:

(SB-JCP)

29/09/2017 06:34