Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

François au clergé de Bologne: la prière et la pauvreté mènent à Dieu

Le Pape François au cours de la rencontre avec le clergé de Bologne - AFP

01/10/2017 17:26

(RV) Le Pape François s’est livré aux questions du clergé de Bologne dimanche après-midi, lors de sa rencontre avec les prêtres, les religieux, les séminaristes et les diacres permanents du diocèse. Le Pape a d’abord répondu sur l’importance de maintenir une relation de fraternité au sein du clergé, en se sentant tous membres d’une même et unique communauté diocésaine, au-delà de l’appartenance à une quelconque congrégation religieuse. La relation entre les membres du  clergé a aussi souligné le pape est une relation en harmonie avec l’évêque et une relation faite de transparence, ce qui signifie avoir à la fois la possibilité de se parler clairement et savoir à son tour écouter, à l’image de Saint Paul et de son franc parlé. François estime que l’hypocrisie n’a pas sa place dans le clergé, tout comme les commérages et le carriérisme. Les commérages nuisent à l’image de notre prochain ; quant au carriérisme, il sème la discorde au détriment de la fraternité.

Le pasteur doit prioritairement penser à guider son troupeau, a expliqué François. Il doit se placer devant lui lorsqu’il est nécessaire de lui indiquer le chemin, marcher avec lui pour apprendre à le connaitre, et se placer derrière lui pour accompagner les plus faibles et les retardataires.

Enfin le souverain pontife a invité les religieux à un examen de conscience sur leur façon de vivre la pauvreté : «La sécurité, dans la vie consacrée, ne vient pas de l’abondance de l’argent» a dit François. Elle vient d’une toute autre source. La pauvreté assure la survie de la vie consacrée, tandis que l’argent la porte à la ruine. En ce sens, la pauvreté aide à voir dans son prochain le visage du Christ, elle permet de s’abaisser face à ceux qui souffrent, et d’être proche de ceux qui n’ont rien à offrir. La prière et la pauvreté constituent le chemin  qui mène vers Dieu.

(JCP)

01/10/2017 17:26