Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

MSF s'inquiète de l'épidémie de choléra au nord-est du Nigéria

Services d'assistance à la population du nord-est du Nigéria, en juin 2016. - AFP

04/10/2017 18:44

(RV) Entretien - Médecins sans frontières tire de nouveau la sonnette d’alarme quant à la situation humanitaire dans le nord-est du Nigéria. 2627 cas de choléra ont déjà été recensés dans l’Etat du Borno d’après l’ONG, et plus de 1500 autres seraient suspects.

L’épidémie touche principalement les camps de réfugiés, où des milliers de personnes ont fui le conflit avec le groupe djihadiste Boko Haram, mais aussi la capitale Maiduguri.

Les problèmes d'hygiène aggravés par la saison des pluies, les difficultés d'acheminement d'eau potable dans les zones reculées et la surpopulation des camps font craindre une épidémie encore plus importante dans la région. L'Organisation mondiale de la santé a mené fin septembre une campagne de vaccination contre le choléra auprès de 844 000 personnes. Mais ce n’est pas suffisant.

Le docteur Félix Kouassi est le coordinateur médical d’urgence de MSF dans l’État du Borno. Interrogé par Samuel Bleynie, il revient sur l’action de MSF sur place et sur les principales urgences.

(CV-SB)

04/10/2017 18:44