Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Le Pape François prie pour Laura et Mauranne, assassinées dimanche à Marseille

Une femme écrivant un message de condoléances devant un portrait de Mauranne, l'une des deux jeunes filles assassinées à Marseille. - AFP

05/10/2017 17:41

(RV) En marge de sa rencontre, ce jeudi matin, avec une délégation du diocèse de Lyon, le Pape a eu un mot sur l’attentat de Marseille revendiqué par le groupe Etat islamique. Deux jeunes femmes avaient été poignardées, ce dimanche 1er octobre, devant la gare Saint-Charles, par un assaillant qui a été abattu peu après. Ces deux jeunes filles de 20 et 21 ans étaient cousines.

«Je prie pour Laura et Mauranne et bénis leurs familles», a confié le Pape, selon des propos rapportés par nos confrères de l'agence I.MEDIA.

Cette nouvelle attaque survenue sur le territoire français a suscité une très vive émotion dans tout le pays, et particulièrement parmi les scouts et guides de France. L'un des deux jeunes filles, Laura, était en effet cheftaine, après une entrée tardive dans le scoutisme, à l'âge de 18 ans. Elle s’occupait toujours des louveteaux-jeannettes (8-11 ans) de Rillieux-la-Pape, près de Lyon, et des scouts-guides (11-14 ans) de Guilherand-Grange, près de Valence. «Elle faisait partie de ces nombreux bénévoles qui ont rejoint notre mouvement sans avoir été eux-mêmes scouts ou guides, convaincus par la pertinence éducative du mouvement», précise le mouvement des SGDF.

«Nous vous invitons à nous unir par la prière pour elle, pour sa cousine, et à soutenir leurs familles et leurs proches. Qu’elles sachent que la communauté éducative des Scouts et Guides de France fera de son mieux pour être à leurs côtés, est-il écrit dans ce communiqué. Nous savons qu'il nous faut vivre désormais avec ces évènements, nous ne voulons céder ni à la peur quotidienne ni à la haine. Nous continuerons de défendre les valeurs fondamentales de notre mouvement, ces valeurs qu'elle partageait avec toute l'énergie de son engagement. Nous nous rappelons la loi scoute : nous affrontons les difficultés avec optimisme et nous construisons un monde de justice et de paix.

L’éducation est la meilleure réponse de long terme face aux violences. Ce nouveau drame renforce nos convictions. Le sujet des attentats n’est pas récent et nous avons mis en place un groupe de travail avec des pédopsychiatres, des éducateurs, pour apporter une meilleure réponse éducative possible en cas de besoin. Nous aurions aimé ne jamais avoir à utiliser ces outils mais les travaux de ce groupe seront bien utiles pour aider les groupes à accompagner aux mieux les enfants et les jeunes. Nous renouvelons à sa famille et à ses proches nos plus profondes condoléances et notre soutien le plus ferme.»

Les obsèques des deux jeunes filles ont été célébrées ce jeudi 5 octobre, en l'église d'Éguilles, dans les Bouches-du-Rhône. Elles ont été présidées par l'archevêque de Marseille, Mgr Georges Pontier.

CV)

 

 

05/10/2017 17:41