Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Avortement: l'inquiétude de l'épiscopat britannique

Le cardinal Vincent Nichols, archevêque de Westminster. - AP

24/10/2017 10:54

(RV) 50 ans après la loi autorisant l’avortement en Grande-Bretagne, les évêques d’Angleterre et du Pays de Galles ont publié une lettre dans laquelle ils en déplorent les dérives et invitent à un changement des mentalités.

Le 27 octobre 1967, l’Abortion Act, porté par le député libéral David Steel autorisait l’IVG dans le royaume. Depuis, huit millions d’avortements ont eu lieu en Angleterre, aux Pays de Galles et en Ecosse.

Signé par le cardinal Vincent Nichols, archevêque de Westminster et président de la conférence épiscopale d’Angleterre et du pays de Galles et Mgr Philip Tartaglia, président de la conférence épiscopale écossaise, le texte appelle les catholiques à prier et jeuner pour la protection de la vie. Chaque avortement est une tragédie, écrivent-ils. 

Les évêques invitent également à une réflexion « plus importante et cohérente » sur la protection des enfants handicapés encore dans le sein maternel, appelant de leurs vœux une nouvelle loi. Ils déplorent également les menaces visant l’objection de conscience.

L’épiscopat de Grande-Bretagne rappelle le besoin urgent pour les parents comme les éducateurs d’enseigner l’inviolabilité de la vie humaine, de sa conception à sa fin naturelle et remercient les personnes engagées dans la promotion de la vie. « Elles sont un réel encouragement et une inspiration dans l’Eglise et la société » concluent-ils. (OB) 

24/10/2017 10:54