Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Quel accueil pour les réfugiés rohingyas au Bangladesh ?

Pour les humanitaires, les priorités sont l'accès à l'eau, à la nourriture, aux soins et à des abris, pour les Rohingyas du camp de Cox'sBazar au Bangladesh. - REUTERS

25/10/2017 12:29

(RV) Entretien – Environ 900.000 Rohingyas sont aujourd’hui réfugiés au Bangladesh. Cette communauté musulmane a fui les violences qui ont éclaté dans l’Etat Rakhine en Birmanie fin août. Un exode massif qui a entraîné une situation humanitaire très inquiétante. De nombreuses organisations internationales se sont mobilisées pour intervenir sur place et apporter eau, nourriture et médicaments à cette population. Lors d’une conférence internationale, lundi 23 octobre 2017 à Genève, environ 345 millions de dollars d'aide d’urgence ont été promis par les donateurs internationaux. Le même jour, dans l’homélie de la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe, le Pape François a à nouveau évoqué ce drame notamment pour les 200.000 enfants rohingyas en situation de malnutrition et de manque de soins.

De son côté, le gouvernement bangladais garde ses frontières ouvertes pour accueillir ces milliers de réfugiés dans les camps du district de Cox's Bazar, au sud du Bangladesh. C’est là que se trouve Vincent Houver depuis début septembre. Directeur adjoint des opérations pour l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), il décrit la difficile situation sur place et les besoins des Rohingyas. Interrogé par Blandine Hugonnet, il souligne aussi la solidarité dont fait preuve le gouvernement et la population bangladais vis-à-vis de cette minorité musulmane

25/10/2017 12:29