Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Les réflexions du Pape François sur la télévision italienne

Le Pape François au cours de l'émission Notre Père sur TV2000 - ANSA

26/10/2017 13:09

(RV) Le Pape François participe ces jours-ci à une série d’émissions de télévision diffusée sur la chaîne de télévision de l’épiscopat italien, TV 2000. Lors du premier rendez-vous avec les télespectateurs dans la soirée du mercredi 25 octobre, le Pape a échangé avec l’aumônier du centre pénitentiaire de Padoue.

L’émission s’intitule «Notre Père» et François participera régulièrement pour offrir une réflexion personnelle au début de chaque émission. Mercredi, pour la première, il a évoqué un épisode de son enfance lorsque juste après une opération des amygdales, on lui a offert une glace. «Dieu est grand, c’est le Dieu de la gloire», a dit le Saint-Père, «Il marche avec toi et Il t’offre un glace quand c’est nécessaire.»

«Les cieux, a poursuivi le Pape au cours de l’entretien télévisé avec Don Marco Pozza, reflètent la grandeur de la toute-puissance de Dieu. Il est le premier, Il est grand, il nous a créés. Les cieux représentent l'immensité de sa puissance, de son amour, de sa beauté. Mais pensez au Dieu d'Abraham qui s’approche et vous dit : ‘Lève-toi, marche en ma présence, sois sans crainte, lève-toi, regarde devant, va, crois, espère, ne renonce pas’. Pensez au Sina, à ce Dieu proche, Dieu de la gloire, de la lumière, de la fumée, des nuages. Il nous montre sa grandeur et c'est une chose difficile à comprendre. Tu dois, je dois, nous devons dire ‘Père, qui es aux cieux’ , mais pas avec un sentiment d'humiliation».

François a ensuite évoqué son opération au amygdales lorsqu’il avait 5 ou 6 ans. Une opération qui se faisait alors sans anesthésie. François évoque sa douleur à la fin de l’opération et la glace qui lui a été offerte. Puis son retour à la maison en taxi. Il ne pouvait pas parler et a regardé avec surprise son père payer le chauffeur : «Deux jours plus tard, quand j’ai pu parler, la première chose que j’ai demandée à papa c’est : Pourquoi tu as payé ce monsieur ? Ce n’était pas ta voiture ?». Le jeune François croyait que son père était propriétaire de toutes les voitures de la ville. Et cette expérience, racontée au cours de l’émission, d’un enfant devant son père qui enseigne, aide à comprendre, explique le Pape en concluant, la relation avec la grandeur de Dieu, mais aussi sa proximité. «C’est un Dieu grand, un Dieu de Gloire, mais c’est aussi le Dieu qui t’offre une glace quand tu en as besoin».

L’émission est le fruit d’une collaboration entre le Secrétariat pour la Communication du Saint-Siège et TV 2000. Le Pape s’adressera ainsi aux téléspectateurs chaque semaine pendant deux mois, le mercredi soir.

(JCP)

26/10/2017 13:09