Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Documents

Le Pape invite les Instituts séculiers à ne pas s'isoler mais à agir dans le monde

Audience d'Instituts de vie consacrée et de Sociétés de vie apostolique avec le Pape le 11 avril 2015. - AFP

28/10/2017 16:39

(RV) Le Pape François a envoyé ce samedi 28 octobre 2017 un message au Rassemblement des instituts séculiers italiens, qui se tient à Rome ce week-end. À l’occasion des 70 ans de la Constitution apostolique Provida Mater Ecclesiae, il a rappelé le «sens révolutionnaire» de ce document du Pape Pie XII.

«La nouveauté et la fécondité des Instituts séculiers réside, selon François, dans la conjonction de la consécration et de la sécularité, en pratiquant un apostolat de témoignage, d’évangélisation – particulièrement pour les prêtres – et d’engagement chrétien dans la vie sociale – particulièrement pour les laïcs –, auxquels s’ajoute la fraternité qui, sans être déterminée par une communauté de vie, est malgré tout une vraie communion.»

Les membres des Instituts séculiers sont donc appelés à porter «le sens du monde et de l’histoire», humblement et avec passion. Leur engagement à «être à l’intérieur» du monde «n’est pas seulement une condition sociologique mais une réalité théologique», note le Pape. «Cela veut dire être des présences prophétiques d’une manière très concrète (…). Voilà ce qui caractérise littéralement la laïcité: savoir dire cette parole que Dieu a à dire sur le monde. Dans ce cas, “dire” ne signifie pas tant parler, qu’agir.» Pour le Pape, cet engagement est d’autant plus important à une époque où la tentation à l’isolationnisme est forte.

«Prier, discerner, partager, donner courage et avoir de la sympathie»

Afin d’être attentif au monde, le Saint-Père invite les participants à se poser une question: «qu’est-ce qu’il se passe ?», sans s’arrêter aux réponses superficielles et en sachant trouver où Dieu se manifeste. «Attentifs au monde avec le cœur plongé en Dieu», résume François. Ainsi, il leur propose de retenir cinq verbes. Prier, d’abord, «pour être unis à Dieu, proche de son cœur».

Discerner, ensuite, afin de «savoir distinguer les choses essentielles de celles qui sont accessoires»; partager «le sort des hommes et des femmes», comme Jésus et avec lui: jusqu’à la fin; et «donner courage», ne jamais perdre confiance. Enfin, il conseille «d’avoir de la sympathie» pour le monde et pour les personnes.

(SBL)

28/10/2017 16:39