Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Le cardinal Amato va présider la béatification d'une religieuse indienne assassinée en 1995

Le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des saints. - AP

31/10/2017 17:31

(RV) Le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, présidera le 4 novembre à Indore, en Inde, la béatification de sœur Rani Maria Vattalil (1954-1995), une sœur clarisse franciscaine.

Le cardinal Amato s’est confié sur le sens de cette béatification, au micro de nos collègues du service italien de Radio Vatican. «Sœur Rani avait faim et soif de justice, a-t-il confié. Pour cette raison, elle fut tuée, le 25 février 1995, pendant qu’elle voyageait avec un bus direct vers Bhopal. Le tueur s’est acharné sur son corps avec 54 coups de couteau. Ce fut un vrai massacre.» 

«Pendant qu’elle était tuée, la sœur répétait le nom de Jésus. Le motif de cet homicide était le fait que la sœur prêchait l’Évangile de la charité et défendait les pauvres de l’injustice de ceux qui, d’une façon frauduleuse, prenaient possession des terres. Pour s’opposer à cet abus, sœur Rani cherchait à soustraire les petits propriétaires au suicide ou à un triste destin de misère absolue, avec des initiatives concrètes de coopération et de microcrédit. Son œuvre recevait la reconnaissance du peuple, mais attirait aussi la colère des puissants.»

«Le martyre de sœur Rani est une bénédiction pour toute l’Église en Inde. Son sacrifice est devenu un phare de lumière pour la multitude des missionnaires, qui trouvent en elle inspiration et protection pour leur difficile œuvre de bien. Depuis toujours, les martyrs ont rendu fertile la terre pour la génération des nouveaux chrétiens.»

(CV)

 

31/10/2017 17:31