Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

France: Mgr Pontier appelle au dialogue en ouvrant l'Assemblée plénière de novembre

Mgr Georges Pontier, président de la conférence des évêques de France et archevêque de Marseille a ouvert l'Assemblée plénière de novembre 2017 à Lourdes par un appel au dialogue. - AFP

03/11/2017 12:49

(RV) Entretien – Du 3 au 8 novembre 2017, les 115 évêques français se réunissent en Assemblée plénière à Lourdes. Une rencontre qui a lieu deux fois par an et qui permet à l’Église de France d’évoquer les questions ecclésiales comme les sujets de société. Pour cette deuxième session de 2017, les prélats ont ainsi prévu de réfléchir à la nécessité de repenser la formation des prêtres en France face à une pénurie persistante. Formation et aussi vocation seront abordées à travers un bilan des consultations faites dans les diocèses aux Français en vue du Synode des évêques de l’année prochaine au sujet des jeunes, des vocations et de la foi. Face à de nouvelles réalités et aux nouvelles préoccupations des Français, les débats doivent aussi permettre de lancer le chantier d’une actualisation de la structure de la Conférence des évêques de France (CEF) afin de mieux diffuser de son message dans la société actuelle.

Un autre grand thème sera abordé pendant cette Assemblée plénière de la CEF : les chrétiens d’Orient. Les évêques français ont ainsi invité Mgr Youssif Thomas Mirkis, l'archevêque chaldéen de Kirkouk et Souleymanieh en Irak, afin de faire connaître la situation actuelle de ces chrétiens orientaux éreintés par la guerre contre le terrorisme. Un terrorisme qui a aussi frappé en France, et notamment à Marseille début octobre. La peur qui s’installe, mais aussi les grands débats de société sont autant de sujets qui nécessitent de relancer le dialogue.

Mgr Georges Pontier, président de la conférence des évêques de France et archevêque de Marseille a donné le coup d’envoi de cette Assemblée le 3 novembre au matin. Dans son discours d’ouverture, il a avant tout tenu à lancer un appel au dialogue dans le contexte actuel de peur, un appel aussi pour que l’Église puisse aussi participer aux débats de société. Il est interrogé par Blandine Hugonnet

03/11/2017 12:49