Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

RDC: la Cenco demande au président Kabila de ne pas être candidat

La Conférence épiscopale congolaise ont demandé à Joseph Kabila de dire explicitement qu'il ne briguera pas un troisième mandat. - AFP

27/11/2017 17:17

(RV) Entretien - En République démocratique du Congo, l’Église appelle une nouvelle fois à la responsabilité des différentes formations politiques, face à la situation de crise dans laquelle est plongé le pays. Dans un message intitulé «Allons vite aux élections», et lu le 26 novembre par l’abbé Donatien Nshole, le porte-parole de la Cenco, les évêques se disent «profondément déçus» par le contexte de «méfiance généralisée» à la base des violences meurtrières dans le pays. Dans ce message, l’Église du Congo demande en particulier au président Joseph Kabila de déclarer explicitement qu'il ne sera pas candidat à la prochaine élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018.

Au pouvoir depuis 2001, le deuxième et dernier mandat de Jospeh Kabila a pris fin le 20 décembre 2016 selon la Constitution qui empêche le président de briguer un troisième mandat, mais lui permet de rester en poste jusqu'à l'installation d'un successeur élu.

La Cenco demande également des garanties d’indépendance de la part de la CENI, la commission électorale indépendante. L’abbé Nshole est interrogé par Jean-Baptiste Malenge à Kinshasa

27/11/2017 17:17